Tours

[Rencard] Une fête de la marche nordique à Tours : « Non ce n’est pas un sport de vieux ! »

On a discuté avec une coach de l’A3 Tours.

[Rencard] ce sont des interviews détendues sur des sujets qui font l'actualité en Touraine... On apprend des choses avec le sourire sur Info Tours !

-------------------

Samedi matin, le club d’athlétisme de Tours – l’A3 Tours – organise une journée de promotion de la marche nordique dès 8h30 au stade de Grandmont, un événement pour lequel il avait été primé après sa précédente édition en 2018 et qui sera au bénéfice de la Fédération Française de Cardiologie. On trouve ça cool alors pour en parler plus longuement on a passé un coup de fil à une entraîneuse tourangelle, Sylviane Gourdon. Elle pratique la marche nordique depuis 8 ans, et elle a atteint le 1er degré fédéral il y a 4 ans en attendant de se mettre à la compétition.

Vous vous souvenez de la première fois où vous avez entendu parler de la marche nordique ?

C’était après une grave blessure et une opération. J’ai vu une émission à la télé et j’ai tout de suite été emballée : je me suis dit que c’était ce qu’il me fallait pour me remettre au sport. Les bâtons m’ont aidé à supporter le poids du corps. Cela m’a été très bénéfique car grâce à la marche j’ai pu reprendre le running. Ça me donne encore plus envie de dire aux gens de faire du sport !

Est-ce qu’il y a des préjugés autour de la marche nordique ?

J’en entends beaucoup, surtout que c’est un sport de vieux, mais ce n’est pas vrai ! C’est peut-être un sport de loisirs pour séniors car il permet de marcher, sortir et s’aérer mais on peut aussi le pratiquer en compétition. Pour aller vite, il faut un entraînement adapté et régulier en utilisant des techniques adaptées et réglementées. Nous sommes d’ailleurs en train de travailler à l’organisation de compétitions en Indre-et-Loire après un premier essai début octobre au Trail des Bulles à Vouvray.

Et on peut vraiment aller très vite ?

Le champion de France atteint près de 10km/h, 9,5km/h pour la championne de France. Moi je suis à 8,7km/h.

Donc si je vous comprends bien, il n’y a pas que des vieux qui font de la marche nordique à l’A3 Tours ?

Pas du tout ! Notre moyenne d’âge a bien baissé, je viens même de voir passer la licence d’une jeune de 18 ans. Sinon, les 70 autres personnes qui pratiquent la marche nordique au club ont entre 35 et 70 ans.

Vous avez un souvenir particulier depuis que vous avez commencé ce sport ?

On avait voulu organiser une jolie marche autour d’Azay-sur-Cher avec le groupe de l’A3 Tours : une marche courte + une marche longue et un rassemblement au lavoir. Ce jour-là, il a beaucoup plu, on a pique-niqué dans le froid, mais malgré ce temps les paysages étaient magnifiques. C’était il y a 4-5 ans mais on en parle encore parce qu’on était tous rassemblés, unis. C’est ça l’esprit de la marche nordique : entraide et convivialité. Ensuite on peut pratiquer par tous les temps, sauf s’il gèle ou qu’il fait trop chaud.

Quels sont les meilleurs endroits en Touraine ?

Azay-sur-Cher, Artannes, Beaumont-en-Véron, Notre-Dame-d’Oé, Chenonceaux… A Villandry aussi il y a de très belles marches. Un peu partout en fait, dans des paysages que l’on ne pourrait pas découvrir en voiture. Vers Vouvray et Rochecorbon, on surplombe la Loire et c’est magnifique !

Propos recueillis par Olivier Collet