Tours

Du nouveau pour La Cité de la Gastronomie à Tours

La Villa Rabelais va devenir "Une Maison des Cultures Gastronomiques".

Ce jeudi a été présenté la nouvelle mouture de la Cité de la Gastronomie, ce label national porté par la ville de Tours et qui entend défendre la gastronomie comme un art de vivre à la française.

Cette Cité de la Gastronomie nouvelle génération, s’appuie sur trois piliers : Tours Evénements pour la partie manifestations et événementielle (ndlr : sur ce point relire cet article), les Halles de Tours et La Villa Rabelais, gérée par l’IEHCA (l’Institut Européen de l’Histoire et des Cultures de l’Alimentation).

Concernant la Villa Rabelais, celle-ci est le lieu totem du label. A l’avenir elle doit devenir « une Maison des Cultures Gastronomiques » et va bénéficier pour cela de travaux afin de répondre aux attentes du projet et accueillir restaurant, école de cuisine, auditorium, salle de lecture...

Le projet en détails :

Le bâtiment Victor Hugo qui donne sur la rue du même-nom, abritera ainsi au rez-de-chaussée un "Espace Food Culture", avec un restaurant, une terrasse… et avec la possibilité d’y accueillir des chefs en résidence, des soirées à thème, à travers une programmation annuelle à l’image de celles des salles culturelles.

L'espace Food Culture

Au premier étage de ce même bâtiment, ce sera une école du repas gastronomique, composée de cuisines professionnelles pouvant accueillir des stages, des ateliers ou des formations… On y retrouvera un esprit d’espace de co-working de la cuisine pouvant servir aux établissements qui enseignent la cuisine (Lycée Bayet, le CFA des Douets…) mais aussi aux établissements scolaires classiques. Une fonction éducative marquée donc, à destination d’un public local, doublée par celle de pratiques récréatives : cours pour adultes, stages pour touristes, masterclass avec des chefs…

L'école du repas gastronomique

Enfin le bâtiment Victor Hugo, aura au 2e étage un « pôle sciences gastronomiques, Fab lab et auditorium & laboratoire d’analyse sensoriel. » En plus clair, un vaste espace dédié à la recherche, aux étudiants mais aussi à des conventions, séminaires, colloques, programmes de recherche…

De l’autre côté du site, dans le bâtiment historique donnant sur le boulevard Béranger, la Villa Rabelais accueillera les bureaux de l’IEHCA, d’étudiants chercheurs, mais aussi un pôle lecture, un espace d’animations prévus pour des manifestations temporaires, un centre de ressources…

Le pôle lecture

Enfin, un jardin reliera les deux bâtiments (image ci-dessous).

Le coût des travaux de réhabilitation pour l’ensemble du site de la Villa Rabelais s’élève à 2,7 millions d’euros, payés pour moitié par la Région, puis par la Métropole, la ville de Tours et du mécénat. Les premiers travaux débutent dès cette année. Le gros du chantier qui concerne le bâtiment Victor Hugo débutera lui en 2020 pour s’achever en janvier 2022, date espérée pour l’inauguration globale.

Lire également notre analyse complète sur 37 degrés : "Le renouveau de la Cité de la Gastronomie"