Tours

StorieMunicipales, 28/09/19 - Emmanuel Denis tête de liste des Cogitations Citoyennes ; Les premières mesures de Nicolas Gautreau…

On parle aussi de l’appel du pied de Xavier Dateu à Benoist Pierre….

StorieMunicipales, c’est votre nouvelle rubrique pour vous tenir informés des dernières infos concernant les élections municipales de pars 2020. Régulièrement, nous vous ferons un point sur les dernières informations de la campagne…

 

Un binôme Emmanuel Denis, Cathy Savourey pour les Cogitations Citoyennes

Le collectif écologiste « Les Cogitations Citoyennes » (proche EELV) a désigné le binôme qui mènera sa liste aux élections. Avec une volonté d’horizontalité et de transversalité, les membres des Cogitations ont désigné l’actuel élu d’opposition au Conseil Municipal, Emmanuel Denis en tête de liste. Ce dernier sera suivi sur la liste par Cathy Savourey, dont c’est la première campagne. (Le binôme est en photo ci-dessus)

Pour le moment, « Les Cogitations Citoyennes » possèdent 36 noms sur leur liste et laissent donc une ouverture pour l’arrivée de futurs membres ou d’alliances avec les autres forces de gauche « C’est au Tour(s) du Peuple (France Insoumise, NPA) et En Avant Tours (tendance socialistes). Emmanuel Denis dit croire à un accord à 3. De son côté Philippe Geiger, membre du collectif et numéro 1 à EELV dans le département, précise « Ce sera un accord à trois ou rien. »

« Les Cogitations Citoyennes » entendent mener une alternative à la politique menée actuellement par Christophe Bouchet. « La ville de Tours doit participer à la lutte contre le changement climatique. »

Nb : Restez connectés, nous détaillerons ces prochains jours les premiers axes du programme des « Cogitations Citoyennes » sur 37 degrés.

Nicolas Gautreau et « Les Indépendants » axent leur campagne sur le commerce

Actuel élu d’opposition au Conseil Municipal et candidat au fauteuil de maire, Nicolas Gautreau a constitué son collectif de campagne nommé « Les Indépendants ». Ces derniers ont dévoilé les premières orientations de leur programme électoral.

C’est l’axe de l’attractivité économique et du commerce qui a été mis en avant. Le candidat souhaite faire de la redynamisation du commerce un point crucial de sa campagne. Pour cela, il a avancé des mesures marquantes. Premier point : rendre le stationnement gratuit dans Tours le samedi après-midi. Une mesure phare, alors que l’instauration du FPS l’an passé avait fait grincer pas mal de dents et créé un certain malaise

Une mesure doublée d’une deuxième importante : la gratuité des transports en commun le week-end. « C’est un axe politique fort que nous estimons à deux millions d’euros de coût que nous irons chercher ailleurs. » affirme-t-il. « C’est aussi une incitation forte pour l’utilisation des transports en commun. » explique le candidat.

Pour plus de détails, lire notre article complet sur 37 degrés

Xavier Dateu, l’insoumis

Interviewé sur TV Tours Val de Loire, Xavier Dateu qui mène campagne avec la liste « Tours, Tours Métropole, Touraine », a lancé un appel du pied à Benoist Pierre, le candidat à l’investiture LREM à Tours. « Je souhaiterais à Benoist Pierre qu’il fasse preuve d’insoumission et que l’on travaille ensemble, non pas sur un projet d’hommes, mais sur un projet pour les citoyens. »

Des discussions auraient déjà eu lieu entre les Marcheurs et Xavier Dateu et ses proches ces dernières semaines. De son côté Benoist Pierre a déjà annoncé qu’il irait au bout, investiture LREM ou pas.

Contacté par Info Tours aujourd’hui, Xavier Dateu précise ses propos aujourd’hui : « Je ne vais pas cacher que l’on discute. J’invite Benoist Pierre a joué le rassemblement pour Tours. Après il peut avoir l’investiture En Marche, cela ne change rien. J’ai de mon côté l’investiture des Centristes et travaille avec des personnes comme Céline Ballesteros ou Barbara Darnet-Malaquin qui sont membres du parti Les Républicains. Il n’est pas question pour l’heure de parler de tête de liste ou autre, mais de porter un projet d’union pour Tours au-delà des partis politique et sans soumission aux partis. »