Tours

Municipales à Tours : Les propositions phares de C’est au Tour(s) du Peuple

Mise en place du RIC, gratuité des transports en commun, passage en régie directe des services publics…

Le collectif de gauche proche de la France Insoumise et du NPA est entré en phase active de sa campagne des élections municipales à Tours. Même s’ils ne ferment pas la porte à une alliance avec d’autres forces de gauche (PCF, EELV…), cette semaine, Claude Bourdin et ses futurs colistiers ont dévoilé leur programme complet. Voici les mesures phares qu’ils promettent de tenir s’ils gagnent les élections en mars prochain :

L’instauration de référendums d’initiatives citoyennes

Dès que 1% de la population municipale le demande, d’examen d’un sujet à l’ordre du jour du Conseil Municipal. Et en cas de refus des élus, le sujet en question sera soumis un référendum. Un RIC local, doublé par son pendant, le RIM (Référendum d’Initiative Municipale), c’est-à-dire la possibilité pour les élus de demander un référendum sur les grands projets de la ville ou de la Métropole.

La fin des délégations de services publics

Eau, transports en commun… C’est au Tour(s) du Peuple souhaite stopper les délégations de services publics et repasser en régie directe ces différents services.

Rouvrir la question de la 2e ligne de tramway

Pas favorable à l’extension du réseau du tramway, jugé coûteux, C’est au Tour(s) du Peuple envisage plutôt une réflexion sur un tram-bus hydrogène. « Nous rouvrirons le dossier en intégrant la population » affirme Claude Bourdin.

La gratuité des transports en commun

La mise en place de la gratuité des transports en commun (réseau Fil Bleu) est une idée portée depuis plusieurs années par C’est au Tour(s) du Peuple qui est logiquement présente dans ce programme électoral. « Cela devra être fait avant la fin du mandat affirme Claude Bourdin.

L’égalité hommes-femmes dans les services publics

« Ville de femmes, ville pour tous ! » est le nom d’un des 8 grands axes du programme électoral présenté. On y retrouve comme idée phare, la volonté d’établir « l’égalité hommes-femmes dans les services publics. »

Des cantines 100% bio

C’est au Tour(s) du Peuple affirme sa volonté de passer les repas des cantines municipales en 100% bio pendant le mandat.

L’arrêt des caméras de vidéo-surveillance

En terme de sécurité, 7e axe du programme, C’est au Tour(s) du Peuple explique vouloir stopper la vidéo-surveillance, jugée coûteuse et inefficace, et créer une police municipale de proximité, au contact de la population.

Pour aller plus loin, lire également notre article sur 37 degrés.