Tours

C’est confirmé : stationnement gratuit en centre-ville de Tours pour les voitures électriques

La mairie veut poursuivre l’expérimentation menée cet été.

Le maire de Tours y voit une façon « d’accompagner symboliquement » les personnes qui font le choix de conduire des véhicules électriques, qui n’émettent pas de gaz à effet de serre en roulant. Cet été, il a décidé de rendre gratuit le stationnement du centre-ville aux voitures arborant la vignette Cirt’Air 0 (vendue 3€50). Et il s’apprête à poursuivre l’expérience en faisant valider définitivement la mesure par son conseil municipal lundi 30 septembre.

« Pour l’instant le bilan de l’opération n’est pas significatif. On voit bien des véhicules garés sur ces places, mais pas assez pour avoir un retour sur les conséquences de la mesure » estime Christophe Bouchet. Peut-être aussi parce qu’à moins de suivre assidument le conseil municipal ou d’avoir lu la presse, aucune communication particulière n’est faite sur les horodateurs. On peut donc imaginer aussi que des conducteurs qui roulent à l’électrique ont payé… sans savoir qu’ils pouvaient s’exonérer de cette dépense. « On pourrait peut-être mettre un sticker… » reconnait l’élu.

Tant que l’électrique restera un mode de circulation en développement et largement devancé par les moteurs thermiques, la ville de Tours semble donc s’engager sur la voie d’une gratuité de parking dans les rues payantes pour les autres… mais dans la limite de 48h consécutives, sous peine de se faire enlever le véhicule.

« Bien souvent ces voitures sont le 2e véhicule des familles. Si elles peuvent penser électrique au moment de l’acheter, c’est gagné » espère Christophe Bouchet. Il discute par ailleurs avec le syndicat tourangeau de l’énergie électrique pour installer un peu plus de bornes de recharge dans la ville.