Tours

Tarifs de Fil Bleu : bilan avant la fin de l’automne avant d’éventuels changements

De nombreuses personnes se sentent lésées.

Depuis le 1er août, Tours Métropole a mis en place une nouvelle grille tarifaire pour les transports en commun. Mesures phares : un abonnement moins cher pour les étudiants, des pass à prix réduit pour les familles les plus modestes (à partir de 9€90), des tarifs moins élevés pour les enfants et les ados mais une hausse du pass tout public désormais vendu 45€ par mois, au lieu de 39€50.

Cliquez ici pour prendre connaissance de l’ensemble des tarifs du bus et du tram de Tours

Les élus de l’agglomération ont travaillé pendant deux ans sur ce projet avant son entrée en service… Mais ils n’avaient pas anticipé son impact. Du coup, dès le 1er août, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer la hausse de leur abonnement, notamment des personnes sans emploi ou des familles. La polémique est vite devenue politique, la gauche demandant un réexamen de la mesure. Sur la page Facebook d’Info Tours, de nombreux commentaires ont fait état d’un certain agacement, en assurant qu’il devenait plus avantageux de prendre la voiture que le bus.

On vous résume toute la polémique dans cet article

Que faire pour continuer à rendre le réseau Fil Bleu attractif ? Le sujet a été abordé lundi 23 septembre au conseil métropolitain. Le vice-président en charge des transports Frédéric Augis a demandé d’attendre fin octobre-début novembre, « le temps de faire une analyse précise pour voir quels sont les perdants » qu’il estime à 200 personnes sur un total de plus de 40 000 abonnés.

Dans le même temps, l’élu invite les personnes qui ont connu des augmentations à aller voir Fil Bleu pour détailler leur situation afin de voir si elles ne peuvent pas bénéficier d’un nouveau tarif préférentiel en raison de leur situation de famille ou de leur quotient familial, « et pour des problèmes de transport ponctuels les CCAS (Centres Communaux d’Action Sociale) peuvent regarder afin de proposer des aides. »

Les principaux problèmes remontés concernant des personnes seules, en particulier des demandeurs d’emploi, ou alors des familles qui - malgré la baisse des tarifs pour les enfants et ados - semblent pâtir de l’augmentation de l’abonnement adultes si leurs revenus sont trop élevés pour bénéficier des tarifs préférentiels calculés au quotient familial.

De leur côté, les élus écologistes ont demandé qu’en cas de correction de tarifs dans les prochains mois elle soit rétroactive pour compenser la hausse subie par les abonnés. On en saura plus dans quelques semaines une fois les analyses achevées.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...