Tours

[En forme] Le marathon de Tours… c’est aussi en canoë

Le reportage photo d’Info-Tours.fr.

Dans une semaine des milliers de personnes s’élanceront pour courir 42,195km à Tours et dans les environs. Distance mythique, le marathon. Mais le canoë kayak a aussi adopté ce style de compétition, pour en faire une épreuve assez remarquable. Tours en accueille ce week-end les championnats de France, organisés par le club local, le CKCT.

Le marathon en canoë c’est 12 à 35km selon les âges et le genre. Départ du pôle nautique du Cher au pied du parc des expositions, et direction l’Île Balzac pour un parcours balisé avec des bouées et vidé d’une partie de ses algues dans la semaine par la ville de Tours (heureusement car il y en avait beaucoup, beaucoup, beaucoup).

Sans vent mais avec le soleil, compétitrices et compétiteurs enchaînent les tours en solo ou en duo avec une épreuve supplémentaire à chaque fois qu’ils reviennent à la base : le portage de leur canoë sur quelques dizaines de mètres, « pour se dégourdir les jambes », mais tout de même bien physique : « regardez sa technique, le canoë ne touche presque pas terre » souligne la bénévole au micro lorsqu’une candidate traverse la zone. Embarquer de nouveau dans son bateau nécessite aussi une certaine technique, et les apprentis de la discipline en prenaient plein les yeux.

Avec 650 participants représentant 75 clubs, cette compétition tourangelle est majeure pour le CKCT qui a réuni une cinquantaine de bénévoles pour l’organiser et accueillait aussi une cérémonie de présentation de l’équipe de France ce samedi après-midi. Dans les têtes, on pense aux JO de 2020 et déjà à ceux de Paris en 2024.

Les épreuves se poursuivent ce dimanche, tout l’après-midi. L’accès au pôle nautique du Cher est gratuit.

Texte : Olivier Collet / Photos : Pascal Montagne