Tours

ReplayTouraine, #2 – Les Halles, Fil Bleu, les féminicides… 5 images à retenir cette semaine en Touraine

On parle aussi des vendanges.

Vous n’avez pas tout suivi de l’actu cette semaine en Indre-et-Loire ? On vous résume l’essentiel chaque week-end en quelques mots et, surtout, en images…

 

1 – Polémique sur la rénovation des Halles de Tours

Le projet avait été annoncé avec une très belle vidéo promotionnelle : une rénovation complète des Halles de Tours à l’horizon 2025 avec une transformation radicale du bâtiment, de nouveaux commerces, des restaurants, des espaces végétalisés… Un chantier confié à Icade, incluant aussi des constructions immobilières pour financer les travaux via la vente de logements. Problème : 70 commerçants des Halles et du quartier s’opposent au projet porté par le maire de Tours estimant qu’il s’agit surtout d’une opération immobilière et que les travaux prévus pour durer 5 ans vont mettre en péril leur activité. Ils demandent une réelle concertation. Christophe Bouchet estime lui que les opérations pourraient débuter en 2020.

L’analyse complète de cette crise est à lire sur 37 degrés

 

2 – Des tarifs modifiés pour Fil Bleu ?

« Je n'ai jamais autant marché depuis que mon abonnement est passé à 45 euros », « On a 8 abonnements mensuels, on est passés de 140 à 206 € par mois au total !!!! Je pense reprendre la voiture dès le mois d’octobre » écrivent certains de nos lecteurs sur Facebook concernant les nouveaux tarifs de Fil Bleu mis en place le 1er août. Des familles nombreuses ou des demandeurs d’emploi estiment y perdre malgré l’instauration d’une tarification dite sociale en fonction du quotient familial. Tours Métropole semble avoir pris conscience du problème car le maire de Tours a annoncé mercredi qu’un travail était en cours pour réviser les tarifs et éviter les perdants. On attend la suite.

On vous explique en détails dans cet article…

 

3 – Des millions pour le quartier Maryse Bastié

Pas autant qu’au Sanitas, mais tout de même. Un plan de 24,6 millions d’euros est engagé pour rénover le quartier Maryse Bastié entre 2020 et 2027 à l’ouest de Tours, dont 14 millions d’euros pour reconstruire totalement l’école Mermoz-Bastié à l’horizon 2024, après 3 ans de travaux. Le projet complet a été présenté cette semaine : il comprend des réaménagements de rue, la création de nouveaux espaces verts et d’espaces dédiés aux circulations douces (piétons, vélos…) ou encore un vaste plan de rénovation énergétique des logements HLM dans le but de faire économiser 100 à 150€ de charges par an aux habitants selon le bailleur Ligeris.

Le projet détaillé est à lire ici…

 

4 – La grève dans les EHPAD à Tours

Forte mobilisation mercredi dans les maisons de retraite tourangelle : une partie du personnel a répondu à l’appel de la CFDT pour dénoncer le manque de personnel et la dégradation des conditions de travail. Après une rencontre avec la mairie, le mouvement a été levé. La municipalité promet la mise en place d’un plan de recrutement avec notamment le recrutement d’un directeur adjoint pour chacun de ses 4 établissements afin – par exemple – de mieux travailler l’élaboration des plannings. Ces mesures se mettront en place à partir du 1er décembre.

 

5 – Des slogans géants contre les féminicides

Lundi matin on a pu apercevoir des slogans choc dans les rues de Tours, pour rappeler l’importance des meurtres de femmes par leurs conjoints ou leur ex depuis le début de l’année en France. L’action est signée du collectif On Arrête Toutes Tours que nous avons suivi lors des préparatifs pour un reportage publié sur 37 degrés. Le sujet fera de nouveau l’actualité la semaine prochaine avec un Grenelle local contre les violences conjugales en préfecture. On y attend notamment la porte-parole du gouvernement, mais aussi des représentants des forces de l’ordre, de la justice ou d’associations.

 

BONUS – Les vendanges commencent

Premiers coups de sécateur dans les vignes en ce moment en Touraine au cœur d’une année particulière marquée par le gel puis la chaleur et la sécheresse. Quelles conséquences pour le millésime ? Reportage sur 37 degrés.