Tours

3 questions sur la manifestation pour soutenir Garba à Tours

Ce samedi Place Jean Jaurès.

On attend un peu de monde devant le tribunal de Tours ce samedi après-midi dès 15h : l’association AMMI Val d’Amboise appelle à manifester pour garantir un avenir à Garba.

Qui est Garba ?

Il s’agit d’un jeune malien « reconnu mineur par le juge des enfants le 26 octobre 2018, après une vie au Mali très difficile et un parcours migratoire traumatisant. (…) Garba avait alors 15 ans » explique l’association. Après ça, il avait pu bénéficier d’un logement car les mineurs étrangers isolés sont accompagnés par le Conseil Départemental jusqu’à leur majorité. D’abord scolarisé au collège, il venait de trouver un apprentissage.

C’est quoi le problème ?

« Le Département d'Indre-et-Loire, lorsqu'il se voit imposer par le juge des enfants la prise en charge d'un.e jeune, fait systématiquement appel de cette décision (…). La plupart du temps, le CD37 finit par abandonner l'appel. Garba n'a pas eu cette chance. En juillet 2019, il a été convoqué à la Cour d'Appel du tribunal d'Orléans. Le 7 septembre, il a reçu le délibéré lui annonçant que sa reconnaissance de minorité par le Juge des enfants est annulée au motif que, n'ayant pas de papiers d'identité, il ne peut prouver qu'il n'est pas majeur... » déplore AMMI Val d’Amboise, indiquant que le jeune homme n’a plus de logement et perd du même coup son contrat d’apprentissage.

« C'est la première fois que la cour d'appel d'Orléans revient sur un jugement de reconnaissance de minorité » indique la présidente de la structure Cécile Labaronne.

Et maintenant ?

AMMI Val d’Amboise souhaite porter le cas de Garba devant la cour de cassation pour faire reconnaître sa minorité. C’est dans le cadre de cette démarche qu’elle appelle à manifester ce samedi 14 septembre.