Tours

[Appli locale] Un abonnement pour boire un verre sans payer

Un concept américain qui débarque à Tours.

Tu as déjà ton abonnement Internet, téléphone, salle de sport, Netflix, bijoux… Et voici maintenant le prélèvement mensuel pour boire des coups dans les bars tourangeaux sans sortir ta carte bancaire ni chercher de la petite monnaie au fond de tes poches.

L’idée venue des Etats-Unis a été adaptée à la France par un trio. Deux Tourangeaux (Martin, 27 ans et Joffrey, 30 ans) et un Bordelais (David, 37 ans). Ça s’appelle Bootleg, et c’est une appli à télécharger sur son smartphone. En gros, en payant 9€99 par mois vous pouvez tous les jours bénéficier d’un verre gratuit dans un bar référencé par l’application. Mais attention : pas plus d’un verre par jour, et seulement deux visites par mois dans un même établissement. « Nous mettons la découverte en avant » explique Joffrey. 18 enseignes sont ainsi recensées à Tours comme le Cubrik, Les Dix Fûts, Les Frangins, El Pintxo, Les Gens Heureux ou le Winchester.

Mais attention ! Ne vous attendez pas à vous faire offrir une énorme pinte, plutôt un galopin : « Chaque établissement propose deux boissons alcoolisées et un soft. Nous ne sommes pas une application prônant la consommation d'alcool, nous souhaitons avant tout faire découvrir une qualité de produits » poursuit Joffrey qui organisait précédemment des événements du type Barathons gérants dans la ville.

« L’abonnement est sans engagement et une fois au bar le client peut très bien consommer uniquement son verre gratuit puis s’en aller. » Tout l’art de l’établissement sera donc de réussir à le retenir, d’autant qu’il ne perçoit pas de rémunération de la part de Bootleg. La start up cible essentiellement les 25-35 ans et revendique déjà 750 abonnés payants en France (Bordeaux, Toulouse…), dont une quarantaine à Tours. « En moyenne nos utilisateurs consomment 4 à 5 fois par mois. Le record c’est 15 consommations sur le mois. » A vous de voir si vous allez suffisamment sortir dans le mois pour que l’investissement soit rentable, sachant qu’il faut aussi aimer l’aventure puisque ce que vous aurez dans votre verre dépendra de ce que les bars souhaiteront mettre en avant.

Météo locale

Recherche

NOUVEAU...

BIENTÔT...

SPORT...

MIAM DU FUTUR...