Tours

[Ils l’ouvrent] La réaction du maire de Tours aux commerçants des Halles

Pour rappel, ils s'opposent au projet actuel de rénovation des Halles...

C’était prévisible, la tribune des commerçants des Halles de Tours, dans laquelle ils dénoncent le projet actuel de rénovation du quartier n’a pas manqué de faire réagir les élus, à commencer par le maire de Tours, directement ciblé dans le courrier en question…

Publié en fin de journée, le communiqué du maire de Tours, est un cas d’école parfait de ce genre d’exercice de communication. Dans une première partie, Christophe Bouchet, en reprenant les propos des commerçants, salue en effet le fait que ces derniers disent adhérer à un projet de rénovation, avant de se défendre sur le manque de concertation :

« A la suite de nombreux échanges, la Ville de Tours a demandé aux commerçants de désigner leurs représentants pour intégrer toutes les contraintes de ce projet. Le 26 juillet dernier, un collectif de référents a été créé par l’UCH, collectif qui sera reçu très prochainement pour restitution des travaux d’études et d’enquêtes réalisés. »

Et le maire de Tours de conclure de manière assez ferme : « Le projet des Halles se fera. Il se fera d’autant plus que d’importants travaux de mises aux normes sont obligatoires pour que les commerçants continuent leurs activités. »

Le communiqué complet de Christophe Bouchet est disponible ici

Les autres réactions :

Le maire de Tours n’a pas été le seul à réagir à la tribune des commerçants. L’élu d’opposition Pierre Commandeur (Groupe Les Démocrates) écrit ainsi : « Voilà qui n'est pas une surprise pour ceux qui suivent ce projet depuis sa genèse.  […] Le projet ne correspond ni aux attentes des habitants, ni aux attentes des commerçants. […] Les commerçants, et bien sur les habitants, ne sont pas opposés à un projet qui re-dynamise et utilise mieux l'actuel bâtiment. Mais bien sûr ils ne sont pas du tout d'accord avec ce projet inutile et coûteux.
[…] Il faut concerter avec les habitants et les commerçants, pour définir un nouvel avenir aux Halles de Tous et au quartier, ensemble pour le bien vivre à la Tourangelle. »

De son côté, l’élu régional Jean-Patrick Gille (socialiste) : "Je l'avais dit dès le début que ce projet n'allait pas. Il faut faire un projet qui s'articule avec la cité de la gastronomie donc qui va jusqu'à la Villa Rabelais"

L’association Tours en Mouvement qui prépare une liste aux prochaines élections municipales a également réagi de façon cinglante : « Voici donc le résultat prévisible de la tentative ratée de Christophe Bouchet de compenser l'inaction constatée par tous depuis bientôt six ans par des pseudos projets montés à la "va vite", sans réelle concertation, à grand renfort de communication... […] Nous sommes convaincus que l'UCH et les propriétaires des murs, sont prêts à adapter leurs outils de travail pour améliorer le service offert aux Tourangeaux et Tourangelles. Mais pour se faire en bonne intelligence, il faut entendre toutes ces personnes et non pas débarquer avec un projet déjà construit et mal ficelé ! […] »

Voici donc un sujet qui risque d’alimenter de nombreux débats ces prochaines semaines et prochains mois…