Tours

[En vitrine] Voici le 1er salon de thé totalement vegan de la ville de Tours

Tout près de Jean Jaurès.

On a retrouvé Fanny Morin, ancienne patronne d’Histoires de Tartes à Joué-lès-Tours (près de la mairie). Toujours près des rails du tramway et d’un hôtel de ville, la voici téléportée à Tours, Rue Victor Hugo, juste à côté d’un restaurant de sushis. Entre la fermeture de son commerce jocondien et cette nouvelle ouverture, « j’ai développé une activité d’hypnothérapeute » explique l’entrepreneuse. Elle va d’ailleurs continuer, un cabinet est installé au sous-sol de son établissement. Un espace qui pourra être partagé avec d’autres professionnels.

Concentrons-nous sur le salon de thé… Une vingtaine de places assises, ambiance petit restau en haut, salon cosy en bas. Les serviettes sont biodégradables et les théières dénichées en Angleterre, avec de la porcelaine et des anses en bambou. « Rigolotes » selon Fanny, gentiment kitsch selon nous.

« Mon idée c’est d’avoir un commerce éthique au maximum » explique la patronne qui ouvre ce jeudi 12 septembre. Voilà pourquoi elle opte pour le 100% végétal : « Je suis végétarienne depuis au moins dix ans, je me suis impliquée dans des associations comme L214. Plus le temps passe, plus je me suis rendu compte que travailler de vrais produits locaux, bio, et surtout végétaux c’était meilleur pour la santé. Les gens pensent qu’avec le végétal on a des carences, mais les protéines végétales sont très présentes, parfois même plus que dans la viande. » Ce n’est pas sa serveuse Justine qui dira le contraire, elle est vegan depuis 3 ans.

Fanny n’a pas encore franchi ce dernier cap, notamment parce que « socialement l’offre de restaurants vegan est encore très marginale. » D’où l’idée de cette Bulle Gourmande où les pâtisseries se feront sans œufs, et les gratins sans fromage de vache, de chèvre ou de brebis.

« La cuisine sera simple et familiale. Nous aurons trois plats chaque jour, avec une carte modifiée tous les deux jours. Un premier autour des quiches ou des feuilletés, un autre qui sera un cake ou clafoutis salé, mais aussi des tartinades, des salades composées en été, des falafels, des samossas, des risottos, des lasagnes, des crumbles salés… »

L’endroit ouvre du lundi au samedi à partir de midi jusqu’en fin d’après-midi, et on peut s’y restaurer à toute heure tant que tout n’a pas été vendu. Pour la partie sucrée, « nous ferons cinq à sept desserts tous les jours. » Avec un classique : la mousse au chocolat sans œufs, ces derniers étant remplacés par de l’eau de pois chiches :« Les gens sont toujours bluffés » promet Fanny. Les prix : une douzaine d’euros la formule, environ 4€ les desserts ou pâtisseries… à emporter en apportant son propre contenant si possible pour éviter les déchets. Les thés sont eux bio, sélectionnés par une maison bretonne qui fait aussi dans le commerce équitable. Quant aux animations, plusieurs propositions envisagées comme de la sophrologie ou des massages.

Olivier Collet