Tours

[Faut y aller] Convergences Bio, sans doute l’un des plus beaux marchés de l’année

On va encore s’y régaler !

C’est notre propre titre et on assume complètement le parti pris : Convergences Bio est probablement l’un des plus beaux marchés de l’année en Indre-et-Loire. Dommage, ça ne dure que 7h un dimanche par an.

Pour sa 14e édition ce 15 septembre (11h-18h), l’événement conserve ses fondamentaux, ce qui fait son charme :

  • C’est en bord de Loire au pied de la guinguette de Tours
  • On y trouve une petite centaine de productrices et producteurs de bonnes choses
  • Le cochon rôti tourne autour de sa broche, « et on ne pourrait pas envisager d’arrêter car les gens font la queue dès 11h30 pour y goûter » rappelle l’organisateur, Bernard Charret

Cette année, Convergences Bio accueille « une douzaine de nouveaux stands »mais seulement un consacré aux fromages de brebis, « parce que les deux autres n’ont plus de fromage. A cause de la sécheresse, la lactation s’est terminée plus tôt. » « Nous sommes tributaire de la réalité qui nous entoure » rappelle Bernard Charret qui insiste : Convergences, c’est avant tout la vitrine du savoir-faire artisan pour se nourrir de la meilleure façon possible.

« Peut-être qu’un jour on n’aura plus besoin de faire venir des choses de très loin car on pourra les faire ici. C’est le cas pour l’huile, d’ailleurs un des exposants viendra avec sa presse pour des démonstrations. On retrouve également des cultivateurs de champignons de Paris alors qu’ils avaient disparu. On faire revivre des choses qu’on avait laissé tomber, on revient aux méthodes de nos grands-parents. C’est une forme de modernisme. »

Venez avec un grand sac, Convergences 2019 accueillera des fabricants de farines, de pâtes, de sirops, de sorbets, de terrines de poissons, de pain… Et des maraîchers en pagaille.

Pour manger, pas loin d’une soixantaine de propositions :

« J’essaie de pousser tout le monde à en proposer pour créer un grand restaurant, où on peut passer de la tartine de chèvre à l’assiette végétarienne, enchaîner sur des accras… Que tout le monde puisse picorer et composer son repas en prenant des bricoles un peu partout. »

Pour boire, jus de fruit ou vin (bio) au verre. De la tisane aussi, « avec des plantes cultivées ou sauvages. »

Pour l’ambiance, Convergences Bio invite le chanteur Kalune. L’organisateur du marché note aussi que cette année il a obtenu un soutien financier de la ville de Tours (1 000€) et un autre - identique - pour son grand banquet solidaire programmé vendredi 20 septembre au soir sur l’Île Simon avec plus de 400 convives, dont au moins 180 invités par des associations, « de jeunes migrants qui ne comprennent pas ce qui leur arrive, des femmes isolées, des chômeurs de longue durée… » N’importe qui peut aussi réserver une place dès à présent, moyennant 25€ pour le repas complet (pomme en l’air façon Apicius, affinité de volaille tourangelle et poissons ligériens avec légumes, poire pochée caramélisée, vins et tisane). Pour participer, cliquez ici.