Tours

[En forme] Il est grand temps de s’intéresser au Tours Hockey Club !

L’association participait à Sport’Ouvertes dimanche au Lac de la Bergeonnerie.

A l’accueil de Sport’Ouvertes, petite conversation :

« Bonjour, où est-ce que je peux trouver le stand du club de hockey sur gazon ? »

« Ah bah c’est la première fois qu’on me demande ça ! »

En fait ce n’était pas bien difficile, il était juste à l’entrée de l’espace dédié aux sports collectifs, non loin du foot, du basket, et du football américain. On dérange le président Vincent Maujonnet qui discutait avec un candidat aux élections municipales de 2020 en campagne : « Je me suis intéressé au hockey sur gazon via mes enfants, et j’ai repris la présidence du Tours Hockey Club il y a 4 ans » explique cet homme souriant et didactique, qui a lui-même commencé à tâter la crosse en bois il y a un an dans l’équipe sénior loisir qui évolue dans le championnat régional.

« Le hockey sur gazon est une discipline olympique depuis 1907 mais on en parle très peu dans les médias » déplore Vincent Maujonnet. On ne peut pas lui donner tort : on a déjà mis le pied sur le terrain synthétique dévolu au club à Rochepinard, sauf que c’était à l’occasion d’un coup de communication des écologistes qui voulaient dénoncer son coût exorbitant. « Mais il sert ce terrain ! Nous l’utilisons de septembre à novembre, et d’avril à juin. Le collège Corneille y a également accès » insiste le président. Le reste du temps, la pratique se fait en salle au gymnase Corneille.

Les entraînements ont lieu le mercredi après-midi et le samedi matin. Et il y a un peu de monde dans les vestiaires… Le Tours Hockey Club c’est tout de même une centaine d’adhérents, dont un gros groupe de jeunes :

« L’année dernière nous avons ouvert une section baby hockey dès 4 ans qui fonctionne bien, et ensuite nous avons des équipes de tous âges entre U8 et U16. Notre équipe sénior a vieilli, ils sont tous un peu partis, mais nous prévoyons d’en remonter une. Nous avons pas mal de joueurs avec un beau potentiel. »

Vincent Maujonnet, président du Tours Hockey Club

De joueurs… Et de joueuses. Le THC c’est 50% de filles, 50% de garçons. « Nous avons aussi comme projet de développer une section handicap, dans un premier temps à destination de personnes autistes ou avec un handicap psychique » explique Vincent Maujonnet qui ajoute qu’un tiers du budget du club provient des sponsors privés, une proportion non négligeable. Créée en 1993 à la suite d’un club étudiant, la structure compte trois bénévoles actifs pour l’encadrement et une salariée – l’éducatrice Manon Olliveau. Pour populariser la discipline, des animations sont notamment organisées dans les écoles. Et des démonstrations comme ce dimanche à Sport’Ouvertes ou samedi 14 septembre au Decathlon de Tours Nord.

On laisse la conclusion au président-hockeyeur :

« Le hockey c’est un sport de classe et d’agilité. Et on peut progresser très vite si l’on est assidu auxentraînements. »

La page Facebook du Tours Hockey Club