Tours

[#MIAM] Au restaurant, des assiettes moins remplies pour les personnes opérées de l’obésité

Et moins chères, aussi.

Des restaurants qui s’engagent à fournir des portions adaptées aux personnes qui mangent peu après une chirurgie, oui qui leur garantissent des doggy bags afin d’emporter leurs restes à la maison : ça existe à Tours avec l’initiative de l’association Ob’in Tours. Cette structure organise des activités ou des groupes de parole pour des personnes sn surpoids oui qui ont choisi de se faire opérer pour venir à bout de leur obésité. Elle se lance également dans l’élaboration d’un recensement des établissements qui sont prêts à faire des efforts pour ses membres ou des personnes aux profils similaires. On en parle avec la présidente d’Ob’in Tours, Emilie Chevallier…

 

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste ce partenariat ?

Il permet aux adhérents d’Ob’in Tours qui repèrent le sticker de l’association en vitrine de savoir que le restaurateur a une attention par rapport aux personnes qui ont pu avoir recours à une chirurgie de l’obésité. Du coup il s’engage soit à proposer des doggy bags soit à diminuer les portions alimentaires et réduire le coût de l’assiette. Ainsi les gens opérés qui se réalimentent avec de petites quantités profitent d’un restaurant avec leurs amis et leurs familles. Donc ils continuent d’avoir une vie sociale malgré l’opération.

Avant ce n’était pas le cas ?

Non car les premières années après l’opération on mange très peu, et même après on reste de petits mangeurs en faisant jusqu’à 5 repas par jour. A cause de ce régime particulier, cela peut être contraignant d’aller au restaurant en payant 25€ un plat qu’on ne mange pas en entier et dont on ne peut pas forcément emmener les restes.

D’où est venue l’idée de cette charte ?

Le concept est né à Bordeaux et nous l’avons adapté à Tours en construisant une convention de partenariat puis en cherchant des restaurateurs intéressés pour la signer. Nous allons donc à leur rencontre et posons le sticker sur leur devanture s’ils sont d’accord. Après quoi nous relayons les adresses auprès de nos adhérents et sur notre site Internet. 5 enseignes sont déjà référencées comme Quai 37 et Les Bonnes Grillades mais ce n’est que le début.

Les restaurants recensés par Ob’in Tours sont listés sur cette page

Comment réagissent les commerçants que vous allez voir ?

Certains connaissaient déjà la chirurgie bariatrique et comme ils ont l’obligation légale de proposer des doggy bags, ça ne leur apporte pas une grosse contrainte. Ceux avec qui nous avons échangé trouvent l’idée très bonne et pas trop compliquée à mettre en place.

Vous avez pu l’expérimenter vous-même ?

Oui, par exemple dans un self où je peux payer moins cher tout en profitant d’un bon moment avec mes amis.

Découvrez aussi notre interview sur l’actualité de l’association dans ce 2e article

Météo locale

Recherche

NOUVEAU...

BIENTÔT...

SPORT...

MIAM DU FUTUR...