Tours

[L’asso du moment] Nouvelles activités et nouveaux locaux pour Ob’in Tours

Cette association accompagne les personnes obèses ou qui ont subi pour une opération pour perdre du poids.

Ob’in Tours c’est une association importante pour beaucoup de femmes et d’hommes en surpoids, qui ont besoin d’accompagnement pour envisager une opération ou pour mieux vivre au quotidien. Désormais implantée dans un local au pied d’un immeuble à Tours Nord, elle soutient aussi les personnes passées par la chirurgie dans leur nouvelle vie pas toujours facile. Rencontre avec sa présidente, Emilie Chevallier.

 

Peut-on faire un point sur l’actualité d’Ob’in Tours ?

L’association continue de grandir. Nous sommes en pleine rentrée avec deux nouvelles activités : de la zumba adaptée et des groupes de parole. La zumba ce sera le lundi soir pendant 1h pour reprendre vie et goût au sport avec la danse via les musiques du monde. Quant aux groupes de parole ils seront animés par une psychothérapeute. Nous pourrons discuter entre nous sur les changements liés à la perte de poids rapide, sur ce que ça a comme conséquences dans nos relations avec les autres, à notre famille, nos amis et avec nous-mêmes.

Peut-on faire le portrait-robot de l’association ?

Actuellement nous avons 73 adhérentes et adhérents + 10 bénévoles qui nous aident à promouvoir Ob’in Tours et à la développer. Nous avons 7 activités : zumba, sophrologie, deux activités pilates (en gym douce ou renforcée), des cours de cuisine, de la socio esthétique et les groupes de parole.

Quelle est l’utilité d’une structure comme Ob’in Tours ?

Cette association a pour but de promouvoir le fait que l’obésité est une maladie aux yeux de tous. Il faut que le regard change et que la société avance. Et puis notre mission c’est de nous occuper des personnes en obésité, qui souhaitent ou non recourir à la chirurgie qui reste une solution mais pas forcément LA solution pour tout le monde. Notre ambition c’est que ces personnes puissent se sentir mieux dans leurs corps, mieux dans leur tête, puissent faire face à la chirurgie si elles le souhaitent tout en accompagnant leur famille ou leurs enfants à tous ces changements.

Est-ce que vous avez le sentiment d’atteindre vos objectifs ?

Oui. On a toujours plus d’adhérents, les personnes qui s’investissent nous témoignent de l’aide qu’Ob’in Tours leur apporte. Maintenant nous arrivons même à obtenir des subventions pour aller plus loin, notre prochain projet étant de proposer des événements à la campagne. Prochainement nous irons passer une journée à Saint-Paterne-Racan.

Ob’in Tours lance également un programme en partenariat avec des restaurants tourangeaux : on vous explique tout par ici

Personnellement Emilie, Ob’in Tours ça vous a apporté quoi ?

Après mon opération il y a 3 ans l’association m’a aidé à me rendre compte des changements qui opéraient chez moi en échangeant avec des gens passés par là ou qui le vivaient en même temps. C’est rassurant de se dire qu’on n’est pas seule. Et maintenant je peux moi aussi témoigner et aider d’autres personnes obèses.

Un événement important : vous venez d’emménager dans des locaux pérennes, au 1 Allée Jean Cocteau à Tours Nord…

Nous y sommes depuis le 1er mai grâce à la Ville de Tours qui nous prête ce local et nous évite de louer des salles à chaque fois. On y fait presque toutes nos activités sauf quelques réunions mensuelles à la Clinique de l’Alliance à Saint-Cyr-sur-Loire et les cours de cuisine à l’Espace du Diabète et de l’Obésite. Grâce à ce local, on envisage aussi de développer des permanences une fois par mois le samedi matin ce qui se fera prochainement. Ou alors ouvrir certains après-midis aux familles pour des jeux de société.

D’autres projets ?

On espère développer de nouvelles activités comme des trocs de vêtements pour aider les personnes qui perdent du poids à se faire une garde-robe.

Propos recueillis par Olivier Collet

Pour en savoir plus : www.obintours.com