Tours

Nombre d’élèves, classes dédoublées, voyages scolaires… 14 chiffres pour tout savoir sur la rentrée en Touraine

Le nombre d’élèves baisse un peu dans le département.

Le retour des bavardages, des déjeuners à la cantine et des parties de marelle dans les cours de récré : ce lundi 2 septembre 2019 c’est la rentrée partout en France et en Indre-et-Loire. Le bon moment pour dessiner le portrait-robot du milieu scolaire dans le département…

  • 57 000 élèves de la maternelle au CM2 en Indre-et-Loire, dont 5 936 dans le privé, un taux plus élevé que la moyenne de l’académie Orléans-Tours
  • 49 000 élèves prévus dans le second degrés (à partir de la 6e), dont 40 437 dans le public
  • Globalement le département d’Indre-et-Loire perd 3 000 élèves en un an
  • 1 200 élèves en situation de handicap en Touraine. Pour les accompagner, une cellule d’écoute avec promesse de réponse en 24h voit notamment le jour. Des « cartables connectés » seront distribués à des enfants hospitalisés
  • Au collège, 1 élève sur 4 a pu bénéficier du programme Devoirs Faits pour obtenir un soutien directement dans son établissement
  • 2 écoles (à Tours et Saint-Pierre-des-Corps) vont expérimenter la grande section de maternelle dédoublée, un dispositif qui complète les classes de CP et CE1 à 12 élèves maximum
  • Au total 62 classes de CP et CE1 sont dédoublées dans le département
  • 3 classes ouvrent en dernière minute car les effectifs sont élevés (Druye, Descartes et Chambourg-sur-Indre)
  • 39 ouvertures de classes ont donc été décidées pour cette rentrée 2019 en Touraine
  • Mais aussi 26 fermetures
  • 1 éco-délégué pourrait être élu dans chaque classe de collège et lycée pour mettre en place des actions en faveur de l’environnement
  • 800 ambassadeurs lycéens sont mobilisés dans l’académie Orléans-Tours pour lutter contre le harcèlement
  • A l’échelle régionale, 751 voyages d’élèves ont été organisés à l’étranger, 189 au Royaume-Uni, 154 en Espagne, 16 en Pologne, 5 en Chine, 4 en Suède…
  • En fin de 3e, 66% des élèves tourangeaux s’orientent vers un lycée général ou technologique, les autres sur la voie professionnelle