Tours

On a testé le nouveau bus Citadine de Febvotte aux Prébendes

Et il y avait (un peu) de monde.

Prochain arrêt… Louis Blanc…
Prochain arrêt… Febvotte…
Prochain arrêt… CCAS…

(Liste à prononcer en imitant la voix synthétique de Fil Bleu).

Depuis le 26 août il y a du nouveau dans le réseau de bus de Tours Métropole. On vous a déjà parlé des terminus de lignes modifiés, des bus qui ne s’arrêtent plus au Parc Expo et du mode d’emploi du nouveau système de bus à la demande. On avait aussi évoqué les nouvelles lignes Citadine, sans vraiment détailler le sujet. C’est le moment de s’en occuper.

Jusqu’au 25 août, la Citadine c’était seulement une petite ligne entre St Augustin et l’hôpital Bretonneau via l’Opéra, la Rue des Halles et Courteline. Le concept : un minibus électrique de 10 places passe pendant la journée du lundi au samedi pour assurer un lien entre des quartiers qui ne sont pas très bien desservis par les lignes classiques.

Depuis le 26 août, il y a aussi la C2, la C3 et la C4. Je vous vois venir : NON, rien à voir avec les voitures d’un célèbre constructeur français, ni avec un code pour la bataille navale.

En gros :

  • La C1 c’est la Citadine du centre-ville, entre Blanqui et Bretonneau
  • La C2 c’est la nouvelle Citadine de Tours Nord et St Cyr
  • La C3 c’est la nouvelle Citadine de Joué-lès-Tours
  • La C4 c’est la nouvelle Citadine des quartiers Febvotte et Prébendes de Tours
Le détail par ici avec les horaires…

Plus de lignes Citadine ça signifie plus de minibus sur les routes pour transporter tout le monde. Tours Métropole en a acheté 5 supplémentaires, fonctionnant sur batteries électriques. Ils ont une grande porte, un valideur pour passer son ticket ou son abonnement, des boutons pour réclamer l’arrêt… Des bus comme tous les autres, en modèle réduit.

On a voulu tester la C4. Direction l’arrêt Miquel, à quelques centaines de mètres de la Place de la Liberté, face à une discothèque. Une femme semble attendre sur le banc sous les arbres, mais s’en va avant l’arrivée du bus de 14h12, l’un des 25 passages quotidiens programmée de 9h à 18h15, environ toutes les 20 minutes. Une retraitée s’avance : « j’habite près de la gendarmerie, je pourrais marcher mais je vais expérimenter cette nouvelle ligne même si je ne sais pas vraiment où elle s’arrête. Je vais voir, je vais demander au chauffeur. »

Cette Tourangelle se souvient que la Citadine à Febvotte, ce n’est pas une vraie nouveauté : « il y en avait déjà une, avant, mais elle avait été supprimée parce que personne ne l’utilisait. »

A l’époque il y avait eu une pétition pour la défendre, sans succès. Nouveau test donc avec cette ligne qui fait une boucle dans le sens des aiguilles d’une montre au départ de la Place de la Liberté via la Centre Communal d’Action Sociale ou le Jardin des Prébendes, jusqu’ici situés à 10 minutes de marche de l’arrêt Fil Bleu le plus proche pour peu que l’on n’ait pas de difficulté à se déplacer. Car si la Citadine peut faire gagner du temps aux personnes pressées qui l’attrapent au vol en sortant du tram ou de la boulangerie, elle est surtout destinée aux personnes âgées du quartier ou aux familles pour son côté pratique.

Ainsi, en plus de la vieille dame qui grimpe avec nous, la C4 accueille déjà une femme et deux jeunes enfants, dont une petite fille qui tente un semblant de sieste la tête sur les genoux de sa maman ou de sa baby sitter. Un peu plus loin, une femme attrape également le véhicule au vol, semble se justifier : « je n’habite pas très loin, mais bon… » Elle ne finira jamais sa phrase.

En 17 minutes on effectue le tour du quartier, la retraitée est descendue au bout de deux arrêts, apparemment satisfaite du temps gagné. La passagère accompagnée de deux enfants file s’amuser au Jardin des Prébendes en cette journée ensoleillée. La C4 est l’une des lignes avec le plus de passages. Celles de Joué et de Tours Nord assurent une liaison avec le tram mais aussi des zones auparavant délaissées des transports comme le Lac des Bretonnières. Pour quel bilan ? Il faudra plusieurs mois avant de savoir.

Olivier Collet