Tours

Braderie de Tours : les policiers municipaux appelés à la grève

Pour obtenir le paiement d'heures supplémentaires.

C'est l'événement tourangeau populaire par excellence et en plus cette année c'est la 25e édition : la Braderie de Tours 2019 se tient ce dimanche 1er septembre, à partir de 8h30. Des milliers de personnes sont attendues en centre-ville ce qui va mobiliser d'importantes forces de sécurité, via la ville de Tours et les services de l'Etat. D'autant plus que, depuis 2015, le périmètre est très contrôlé dans le cadre de la prévention du risque attentat.

Mais voilà : la mairie risque de ne pas avoir sous la main tous les effectifs de police municipale prévus. Ce mercredi, on apprend que les syndicats CFDT et SNSP déposent un préavis de grève valable pour toute la journée de dimanche et jusqu'à lundi matin 5h. A la fois pour les agents de terrain mais aussi ceux qui travaillent au Centre de Supervision Urbain du Château de Tours, là où l'on observe en direct les images retransmises par les caméras de surveillance.

"Ce préavis fait suite, entre autres, au refus de la municipalité de payer les agents en heures supplémentaires pour la braderie, ce qui était le cas depuis plus de 20 ans. Les agents ont réellement l'impression que la municipalité cherche à faire des économies sur leur dos, et c'est donc la sécurité des citoyens qui s'en voit impactée !" peut-on lire dans un communiqué transmis à notre rédaction.

Les représentants du personnel évoquent aussi d'autres revendications "qui datent de plusieurs mois", de l'amélioration du matériel radio aux équipements de sécurité en passant par l'inquiétude sur la fuite des effectifs vers d'autres collectivités... alors que dans le même temps la ville cherche à recruter davantage de policiers municipaux, et qu'elle peine à le faire.

Les syndicats ont réclamé un rendez-vous au maire de Tours après une rencontre infructueuse avec la Direction Générale des Services de la ville. Ils menacent également de reconduire leur mouvement pour le dimanche 22 septembre lors du Marathon de Tours et de la course des 10 & 20km. Sollicité par Info Tours, l'adjoint au maire en charge de la sécurité n'était pas disponible pour réagir.