Tours

Le guide ultime pour réussir votre Braderie de Tours 2019

Elle a lieu dimanche 1er septembre.

A Tours la rentrée est synonyme de braderie. Pas les soldes, la braderie. Donc les commerçants qui déballent tout ce qui leur reste devant leurs vitrines à des prix promis comme attractifs + des brocanteurs pros + des brocanteurs pas pros + de quoi manger ou de quoi s’amuser.

Si vous souhaitez vous y rendre, voici nos conseils pour passer une bonne journée...

1 – Ne vous trompez pas de ville : si vous croisez Martine Aubry et des tas de moules, vous n’êtes pas à la bonne adresse. La Braderie de Tours a lieu à la même date que celle de Lille mais elle dure un jour de moins. Et ce sont plutôt des fouées qu’on y déguste. C’est moins spectaculaire (avant d’atteindre la taille des amoncellements de moules avec les miettes de boules de pain, de l’eau aura coulé sous le Pont Wilson) mais quand même bien gourmand. 5 spots dégustation sont prévus : devant la mairie, Place Châteauneuf, Place Anatole France, Place de la Résistance et Boulevard Heurteloup. Au fait, ne vous réveillez pas à 16h30 : l’an dernier il n’y avait plus rien à cuire dans les fours dès le milieu d’après-midi.

2 – Levez-vous tôt : si vous voulez des chaussures à votre taille, des assiettes aux motifs pas trop désuets ou un album rare de Garfield passez sur les stands dès leur ouverture à 8h30. La fermeture des portes est, elle, programmée autour de 19h.

3 – Pensez à la casquette ou au chapeau : il devrait faire beau, et plus de 25° l’après-midi.

4 – Oubliez votre voiture : le centre-ville sera bouclé dès la veille au soir pour le stationnement puis aux aurores au moment de l’installation des stands. Avenue Grammont (entre les Prébendes et Jean Jaurès, l’espace des amateurs), Boulevard Heurteloup jusqu’à la gare (avec les stands pour manger), Boulevard Béranger jusqu’à l’embranchement des Halles (la partie brocante pro), Rue Charles Gille et Place de la Résistance (encore des brocanteurs amateurs) puis Rue des Halles, Rue Châteauneuf…

5 – Du shopping sans les enfants : grands parents pas dispos ou également sur la braderie ? Comme chaque année un espace garde d’enfants est prévu Place de la Résistance. 3€ pour 1h, 4€ les 2h (pas plus !).

6 – Prenez du liquide : Roger, Julie, Mélanie et Luc qui vendent leurs vieilles fringues, les jouets du petit dernier ou des bouquins antiques n’ont pas le paiement sans contact.

7 – Révisez vos classiques en tennis de table : espace de jeu avec la 4S Place de la Résistance de 10h à 18h.

8 – Craquez ! Un espace dédié aux artisans d’art est à découvrir.

9 – Ne cherchez pas à vous retenir à tout prix : on peut se soulager dans les WC publics Place Jean Jaurès, Rue Colbert, Place de la Gare ou Rue Emile Zola. C’est gratuit.

10 – En cas d’urgence : postes de secours en haut de la Rue Nationale, Rue des Minimes près de la mairie et Rue Michelet.

Au total, 224 commerçants sédentaires participent à l’opération, et 217 commerçants non sédentaires. A cela s’ajoutent 210 stands de vide grenier, 32 bars, 4 viticulteurs, 5 brasseurs…