Tours

A Tours, pétition et rassemblement contre les expulsions au Soudan

La manifestation est prévue le 1er août.

Ces dernières semaines, on a vu pas mal de personnes afficher une photo de profil monochrome sur les réseaux sociaux : juste un bleu foncé, pour soutenir la révolte populaire au Soudan, et en mémoire d'un homme victime de la répression dont c'était la couleur préférée. Ce sont ses proches qui ont lancé cette initiative.

Le Soudan fait assez peu les gros titres, et pourtant cela fait longtemps que la situation y est problématique. Un bilan officiel des manifestations contre le pouvoir du 3 juin fait état de 87 morts, et 168 blessés. La commission d'enquête a clairement accusé les forces de sécurité d'avoir tiré sur les opposants.

Vu le contexte politique dans le pays, une dictature, le projet d'expulsion de Rami - un homme de 29 ans arrivé à St-Pierre-des-Corps il y a 3 ans et qui pourrait être renvoyé vers le Soudan - ne passe pas auprès des associations de soutien aux réfugiés. Après une première mobilisation en direction de la préfecture d'Indre-et-Loire autour du 25 juillet, le Collectif Accueil Sans Frontière en Touraine lance une pétition où l'on peut lire ceci :

"Ce jeune avait fui son pays où sa vie était déjà menacée. Un renvoi mettrait de nouveau sa vie en péril au vu de la situation politique actuelle particulièrement instable et de la répression sanglante qui y sévit. Le principe de non-refoulement est garanti par l’article 33 de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés, par l’article 3 de la Convention contre la torture et par l’article 19.2 de la Charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne. En application de ces principes, la France ne peut procéder au renvoi d’une personne vers un pays où sa vie sera en danger. L’ASFT alerte sur le cas de Rami, car il s’agit, pour le moment, du seul soudanais menacé d’expulsion en Indre-et-Loire."

Près de 200 personnes ont déjà signé sur change.org. Une manifestation est également organisée jeudi 1er août à 18h30 Place de la Préfecture à Tours.

 

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...