Tours

Elections européennes : mode d’emploi et enjeux du scrutin en Indre-et-Loire

On vote ce dimanche 26 mai.

C’est une élection qui revient une fois tous les cinq ans : le vote pour élire les député(e)s français(e)s au parlement européen. Cette année, nous allons en envoyer 74 + 5 qui siègeront une fois que le Royaume-Uni aura quitté l’Union Européenne (peut-être le 31 octobre, peut-être avant, peut-être après). 34 listes sont en compétition sachant qu’il faut au moins faire 5% des suffrages exprimés pour avoir un élu et au moins 3% pour voir ses frais de campagne remboursés. Face au nombre de candidatures et à ces règles drastiques, beaucoup de partis ou de mouvements font une campagne minimum, ce qui explique que peu d’affiches soient en place sur les panneaux électoraux. Dans certains cas il faut carrément imprimer soi-même son bulletin de vote et venir avec le jour J car vous n’en trouverez pas dans les bureaux.

Les isoloirs justement ils seront accessibles de 8h à 18h dimanche 26 mai partout en Indre-et-Loire et jusqu’à 19h dans 8 communes :

Tours,
Joué-lès-Tours,
Chambray-lès-Tours,
Saint-Avertin,
Saint-Cyr-sur-Loire,
Saint-Pierre-des-Corps,
Loches,
Chinon

Le dépouillement débutera après le scrutin et les premiers résultats départementaux et nationaux pourront être dévoilés à partir de 20h, 23h pour la tendance européenne une fois que tous les bureaux auront fermé.

427 500 personnes sont inscrites sur les listes électorales tourangelles, réparties dans 558 bureaux de vote. Il est possible de voter uniquement avec une pièce d'identité, donc ça passe même sans carte d'électeur. En cas de bug sur l'inscription des listes électorales (si vous l'avez fait récemment) vous pouvez vérifier que votre inscription est effective auprès de votre mairie, et en cas de besoin saisir la justice.

Pour tout comprendre des enjeux du scrutin, lire cet article avec la Maison de l'Europe de Tours sur 37 degrés

En 2014, quand les listes étaient encore régionales, 25 bulletins étaient disponibles en Centre-Val de Loire et Limousin. Dans notre département le Front National – devenu Rassemblement National – était arrivé en tête (22,3%) devant l’UMP (désormais Les Républicains) avec 20,65%, 14,12% pour la liste Choisir Notre Europe (PS), 12,76% pour l’UDI-Modem de François Bayrou, sachant qu’aujourd’hui les centristes sont divisés : l’UDI d’un côté et Bayrou au sein de la majorité présidentielle (liste Renaissance d’LREM). Europe Ecologie était 5ème avec 8,65% et le Front de Gauche (aujourd’hui La France Insoumise) avec 5,91%.

Voir les résultats complets du dernier scrutin de 2014 en Touraine en cliquant ici

Une seule élue tourangelle a atteint le parlement européen en 2014 : la maire Les Républicains de Saint-Martin-le-Beau Angélique Delahaye dont la spécialité est l’agriculture et qui repart en campagne avec son parti mais peu d’espoir d’être réélue (elle est 16ème). 10 autres candidats et candidates d’Indre-et-Loire se présentent mais à des places non éligibles. Parmi les partis concernés : EELV (Marie-Agnès Peltier), PS-Place Publique (Laurent Baumel, ex député du Chinonais), Génération.s avec Benoit Hamon (l’élue de Saint-Pierre-des-Corps Ouassila Soum) ou encore l’UPR de François Asselineau avec son référent du 37 Philippe Conte, la responsable de Lutte Ouvrière Anne Brunet et l’élue de Tours Caroline Deforge sur Urgence Ecologie.

Un trombinoscope commenté des principaux candidats tourangeaux est disponible sur 37 degrés

Ce qui sera important à suivre dimanche c’est le taux de participation : seulement 45,68% en Touraine il y a 5 ans, peut-être moins cette année. L’Europe semble peut intéresser les citoyennes et citoyens malgré des enjeux importants, les députés de Strasbourg ayant des compétences sur l’agriculture, l’environnement, l’économie ou la défense.

 

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...