Tours

Tours Métropole : des petites communes sans poids politique ?

Certaines d’entre elles auront moins d’élus en 2020.

L’agglomération de Tours ce sont 22 villes et villages regroupés au sein de Tours Métropole. Aujourd’hui l’assemblée de cette institution compte 55 élus. Après les prochaines élections municipales et communautaires de 2020 il y en aura 82 (+13 suppléants). Un gros changement aux conséquences multiples :

  • certaines villes vont gagner des habitants comme Tours (38 contre 11 aujourd’hui) ou Joué-lès-Tours (10 au lieu de 5)
  • 8 autres vont en perdre comme Savonnières (un au lieu de deux) ou Fondettes (2 au lieu de 3)

Ce lundi soir, les élus ont évoqué ce sujet. La répartition de la future assemblée métropolitaine dépend d’une loi votée par le parlement qui prend en compte la population de chaque municipalité pour déterminer son influence au sein de la collectivité. Ce texte, Tours Métropole a eu la possibilité de l’amender légèrement pour que 5 mairies bénéficient d’un siège supplémentaire : Chanceaux-sur-Choisille, Fondettes, La Riche, Luynes et Notre-Dame-d’Oé.

« C’est bien de le faire mais je regrette qu’on ne puisse pas aller plus loin pour mieux représenter les petites communes » a regretté Philippe Briand en séance. « Je suis marqué de voir que certaines communes vont se retrouver avec un seul représentant. Il faudra adapter les règlements pour pouvoir intégrer les adjoints au maire des petites communes dans les commissions sinon ça deviendra un travail à plein temps ou quasiment pour les maires. »

L’avis de l’élu LR est partagé par une de ses collègues de Savonnières, Nathalie Savaton : « le monde rural a toujours l’impression d’être mis à l’écart » a-t-elle souligné. « C’est dommageable » a ajouté la maire de Saint-Pierre-des-Corps Marie-France Beaufils. « Aura-t-on encore des maires de petites communes vice-présidents dans les futures assemblées ? Ce sera intéressant à voir » s’est pour la part demandé le maire de St Genouph Jacques Le Tarnec sous-entendant que les grosses communes comme Tours ou Joué pourraient facilement s’attribuer les principaux postes à responsabilités.

Philippe Briand a indiqué son souhait de saisir les parlementaires pour obtenir un amendement afin que toute commune ait au moins deux sièges dans l’assemblée de Tours Métropole.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...