Tours

StorieTouraine, 29/04/19 : deuxième semaine de grève pour les facteurs d’Amboise, pas de bus ni de tram mercredi à Tours, l’appel aux supporters du Tours FC…

On fait aussi le point sur le conflit autour de la protection de l’enfance.

La StorieTouraine vous résume l’essentiel des informations du jour en Indre-et-Loire. C’est gratuit et actualisé selon l’actualité. Voici l’édition de ce lundi

 

La grève des postiers continue à Amboise…

Déjà 7 jours que le conflit dure au sein de La Poste à Amboise, les syndicats Sud et FO appelant leurs collègues à la grève contre la réorganisation du service courrier qui entraînerait des retards de distribution et un mal-être des agents au travail. Les communes concernées par le mouvement : Montlouis, Bléré, Amboise et Vouvray. Les syndicats listent quelques conséquences : 80 foyers « oubliés » à Athée-sur-Cher, des ordres de réexpédition du courrier ignorés ou des recommandés retardés. Une cagnotte solidaire a été lancée pour soutenir les grévistes.

 

Autre conflit : la protection de l’enfance…

Nous vous en parlions samedi : l’association ADSE se mobilise pour tenter de conserver son contrat avec le Conseil Départemental d’Indre-et-Loire. Un rassemblement était organisé ce lundi après-midi devant ses locaux, un autre est prévu ce mardi dès 10h30 en amont d’un rendez-vous entre FO et le président du Conseil Départemental Jean-Gérard Paumier.

De son côté, le président Paumier s'est exprimé à la suite de la réunion tenue cet après-midi. "Tout d’abord, elle (la réunion, ndlr) a confirmé l’irrecevabilité d’une offre groupée indissociable de 2 associations pour les lots 1 et 2 (l'ADSE et sa partenaire, Montjoie, ndlr). Ensuite, elle a proposé d’attribuer le lot 2 (un certain nombre de places d'hébergements pour enfants, ndlr) à la Fondation Verdier, associée à la Croix Rouge. Enfin, elle a formulé l’avis de relancer le lot 1. Il sera proposé au Conseil départemental de suivre l’avis de la commission et d’attribuer le lot 2 à la Fondation Verdier lors de sa prochaine session en mai. Pour ce qui concerne la relance du lot 1, (...) une nouvelle réunion de la commission pour statuer aura lieu en septembre. D’ici là, les Associations présentes actuellement sur le périmètre de la Métropole à savoir la Sauvegarde de l’Enfance et Montjoie, poursuivront leur activité dans des conditions inchangées. En conclusion, les procédures sont strictement respectées, et contrairement aux inquiétudes qui s’expriment ici ou là, il n’existe donc pas d’incidence sur l’emploi des associations de la Sauvegarde de l’Enfance et de Montjoie."

 

Manifestations à Amboise…

Comme Emmanuel Macron est attendu à Amboise jeudi, beaucoup de mobilisations sont annoncées ce même jour, histoire de tenter de profiter d’un écho médiatique. Après les Gilets Jaunes et les syndicats ou partis de gauche qui appellent à se rassembler pour 11h30, ce sont les enseignants de la Cité Scolaire qui comptent manifester contre la loi Blanquer sur l’école de la confiance qui doit prochainement être examinée au Sénat. Alors que le président français accueille son homologue italien, les profs mobilisés craignent que le futur texte complique l’apprentissage de l’italien en France en réduisant le nombre de postes malgré une augmentation de la demande des élèves, selon les syndicats.      

 

Un courrier au président…

Le président du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire Jean-Gérard Paumier rencontrera le président Macron jeudi à Amboise… Mais avant cela il lui a écrit pour regretter que le chef de l’Etat ne visite pas la maison natale de François Rabelais à La Devinière près de Chinon, « injustement éclipsé lors de ses festivités autour de la Renaissance » selon lui. Son courrier vise aussi à l’inviter à y revenir. Peut-être que le locataire de l’Elysée lui répondra directement le 2 mai… ou qu’il aura d’autres priorités.

 

Grogne politique…

Il devait y avoir des candidats des Radicaux de Gauche sur la liste de Raphaël Glücksmann pour les élections européennes du dimanche 26 mai. Finalement le candidat de Place Publique soutenu par le Parti Socialiste fera sans. Une histoire de logos des Radicaux pas présents sur les documents de campagne… Pendant ce temps, le représentant tourangeau du parti annonce qu’il envisage une candidature aux élections municipales de Tours en 2020.

 

 

Un after de la visite présidentielle…

Après le départ du président, le Clos Lucé organise des événements de 16h30 à 19h, dont une table ronde autour des 500 ans de la Renaissance. Pour y participer, il suffit de s’inscrire et d’envoyer un justificatif de domicile à closluce2mai@gmail.com  

 

Un rappel important…

Mercredi c’est le 1er mai, c’est férié et c’est cool (on célèbre la Fête du Travail). Mais attention : ce jour-là, pas du tout de bus et de trams à Tours. C’est le seul jour de l’année où le réseau Fil Bleu ne circule pas.

 

Du foot…

Jeudi soir Tours reçoit Laval à 20h45, dans l’un des trois derniers matchs de la saison de National. Tours doit gagner car le club est clairement menacé de relégation en National 2 alors que ses trois dernières rencontres se font face à des équipes du haut de tableau. En conférence de presse ce lundi, le coach a appelé les supporters à revenir à La Vallée du Cher : « ce serait dommage d’avoir plus de supporters lavallois que de Tourangeaux » dixit Michel Estevan.

Météo locale

Recherche

NOUVEAU...

BIENTÔT...

SPORT...

MIAM DU FUTUR...