Tours

Un an après l'attentat, une Place Arnaud Beltrame à Tours

Elle est inaugurée ce dimanche.

C'était il y a un an, dans un supermarché de Trèbes : trois morts après une prise d'otages de la part d'un homme radicalisé. Un client du magasin, une personne qui y travaillait et le lieutenant-colonel de gendarmerie Arnaud Beltrame qui s'était substitué à un otage pour sauver sa vie et qui l'a payé de la sienne. Son geste a été qualifié d'héroïque partout en France, si bien qu'aujourd'hui au moins 150 communes ont fait le choix de nommer une rue, un établissement public ou une place en sa mémoire. C'est le cas de Tours, qui baptisé officiellement une Place Arnaud Beltrame ce dimanche matin, en présence des autorités tourangelles de la gendarmerie.

Cette place se situe tout près du Christ-Roi, à proximité immédiate de la station de tramway. "C'est un lieu qui a été réaménagé au moment de la construction du tram" explique l'adjoint en charge de la voirie Brice Droineau qui fait remarquer que l'emplacement est au croisement de l'Avenue de la République et la Rue Maximilien Colbe, mort en 1941 dans le camp d'Auschwitz après s'être substituer pour prendre la place d'un autre homme à la suite d'une tentative d'évasion. "Comme Arnaud Beltrame, c'est un homme qui a été au bout de son engagement" souligne l'élu.

Pour lui, Arnaud Beltrame c'est "un héros français, qui a combattu le terrorisme islamiste. La plaque que nous allons apposer le rappellera."

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...