Tours

A Tours, 5 idées marketing géniales des étudiants de Brassart

A découvrir en expo ce week-end.

Il y a des friandises pour chats, un système pour jouer à ses jeux vidéo n’importe où ou encore l’idée d’un festival autour de la culture sneakers (les baskets, pas les friandises ! De toute façon ça ne s’écrit pas pareil…). Tout ce week-end, les étudiants de l’école Brassart de Tours exposent leurs projets de fin d’étude sur le campus des Fontaines, juste à côté de l’Escem.

Pendant sept semaines, les jeunes ont dû créer des marques fictives, et développer toute la communication qui va avec (flyers, clip promotionnel…, le tout imprimé sur place). Le résultat : une salle d’exposition qui ressemble à un salon professionnel où l’on découvre une vingtaine de produits qui n’existent pas… mais qui correspondent aux tendances actuelles, c’était en tout cas une consigne clairement énoncée.

Les étudiants concernés se présentent à la Certification professionnelle de designer graphique et multimédia niveau II, Bac +3, donc après 3 années passées à Brassart et une année préparatoire. A l’issue de ce cursus, il leur reste encore 3 mois de stage à faire en entreprise avant de se lancer sur le marché du travail.

Voici quelques projets qui nous ont tapé dans l’œil lors du vernissage de l’exposition jeudi soir…

Nous avons d'abord fait poser Quitterie, qui a imaginé une mission de recrutement de géologues pour une mission spatiale en direction de Mars dont le départ serait prévu en 2021. Tellement crédible qu’un visiteur était à deux doigts de se rendre à une fausse réunion de présentation et voulait en parler à son fils. Plus sérieusement, et derrière le côté un peu futuriste de l’idée, la jeune femme a monté ce projet en lien avec le réchauffement climatique qui touche la Terre pour interpeller sur le fait que, jusqu’à preuve du contraire, on ne peut pas partir vivre sur une autre planète et qu’on ferait mieux de préserver celle-ci.

 

Toujours à propos d’environnement, cette très bonne idée : du shampoing en dosettes qui est composé de produits naturels, et qui se dégrade à 100% Donc pas de produits nocifs pour l’environnement qui se baladent dans les tuyaux puis dans la nature, et pas de flacon à jeter. Sur une affiche, un slogan choc : la consommation de shampoing représente 20kg de déchets par an et par personne.

 

A Tours on connaissait le bracelet de paiement connecté imaginé par une startup basée à Mame… A Brassart on a imaginé la bague connectée, pour stocker ses données « avec classe. »

 

Voici un humoriste qui chante faux… et fort. Et qui a détourné le logo de la radio Skyrock pour un t-shirt. On aime !

 

Terminons par ce comptoir à produits russes, pour rendre les spécialités du plus grand pays du monde plus populaires en France, quitte à détrôner pizzas et burgers.

 

A découvrir aussi en allant sur place : un sac à dose avec tout le nécessaire pour le quotidien d’une personne sans abri, un projet autour du vin, un maquillage personnalisé grâce à votre ADN… Exposition du 22 au 25 mars dans les locaux de l’école Brassart (1er étage). Entrée gratuite.

Olivier Collet

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...