Tours

Nouvelle école des Deux-Lions : les inscriptions sont ouvertes

Les premiers élèves sont attendus en septembre.

A l’heure où l’on écrit ces lignes, la future école du quartier des Deux-Lions de Tours est toujours en construction. Edifiée à proximité du Cher et des locaux d’EDF, elle pourra accueillir jusqu’à 7 classes de la maternelle au CM2 mais seuls 4 profs y sont attendus pour sa première rentrée en septembre 2019.

Ce lundi, l’inspection d’académie d’Indre-et-Loire a indiqué que les inscriptions pour les familles souhaitant scolariser les enfants dans le quartier étaient ouvertes. Les services de l’Education Nationale précisent qu’il faut contacter directement la mairie puisque l’établissement ne dispose pas encore de personnel dédié. Une dizaine de demandes auraient déjà été transmises à la municipalité. Plus d'infos sur ce lien.

L’école des Deux-Lions, la première pour ce quartier de 4 000 habitants, doit notamment permettre de désengorger l’école André-Gide des Rives du Cher surpeuplée depuis l’arrivée de nombreuses familles avec de jeunes enfants aux Rives du Cher. Pour la prochaine rentrée, la fermeture d’une classe y est déjà actée afin de récupérer des locaux pour une salle d’activités. 3 autres classes devraient fermer sur la ville de Tours car l’inspection d’académie s’attend à un transfert d’élèves depuis plusieurs quartiers vers les Deux-Lions, mais elle ne connait pas encore l’ampleur du phénomène. Les mesures seront donc affinées dans les prochains mois, sans doute d’ici l’été.

Récemment baptisée au nom de Simone Veil, l’école des Deux-Lions est un chantier à 6,2 millions d’euros. C’est la première école qui ouvrira à Tours depuis le début des années 2000. Divisée en deux parties (maternelle et élémentaire) elle comportera des salles de cours de 65m², deux cantines, deux cours séparées, un terrain sportif, un potager, des aires de jeux, quelques arbres…

Remporté par un cabinet d’architectes orléanais, le chantier en est actuellement à la phase de construction : les murs sont là, pas encore le toit (que l’on nous annonce végétalisé). Le bâtiment est présenté comme éco-responsable avec des aménagements pour limiter le chauffage en hiver (l’objectif serait de le couper dès 9h du matin mais que la température soit maintenue toute la journée). Les classes de maternelle seront au rez-de-chaussée, celles d’élémentaire au 1er étage. Une salle polyvalente modulable (que l’on pourra couper en deux) est prévue pour les associations du quartier. Pour les couleurs, on nous annoncer du vif : orange et bleu, sur les murs extérieurs ou au sol. Et pour le mobilier ? Du peuplier, fabriqué par un menuisier orléanais.

Les deux derniers paragraphes de cet article sont extraits de notre visite de chantier réalisée en octobre. A lire en intégralité ici.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...