Tours

Une journée de grève lundi au lycée Vaucanson de Tours

A cause de la fermeture d’une classe de Seconde.

Des profs du lycée Vaucanson de Tours se donnent rendez-vous devant les grilles de leur établissement lundi matin dès 7h45 : ils seront en grève pour la journée par crainte de suppressions de postes et pour défendre les formations dispensées entre leurs murs. En fait, après avoir supprimé une classe de 2nde à la rentrée 2018, le rectorat de l’académie Orléans-Tours en annonce une nouvelle à la rentrée 2019. « On va perdre l’équivalent de 7 postes » nous explique un enseignant de l’établissement.

Les personnels mobilisés déplorent une réforme qui privilégie les lycées proches des lieux d’habitation des jeunes « sans anticiper sur le fait qu’un lycée comme Vaucanson s’est construit sur sa bonne réputation et donc a une grande partie de ses élèves qui ne viennent pas de son secteur (Tours Nord, ndlr). » A cela s’ajoutent 3 classes de 1ère en moins (11 au lieu de 14) « grâce à l’arrivée d’un tronc commun qui regroupe les élèves par classe de 35 pour faire des économies » dans un lycée qui réunit actuellement 1 250 adolescents et 150 étudiants pour 120 profs.

Interrogé par Info Tours ce vendredi, le directeur académique d’Indre-et-Loire assume la réforme. Au total, ce sont 4 classes de 2nde qui seront supprimées à la rentrée : une à Vaucanson, donc, mais aussi 2 à Grandmont et une à Choiseul. En contrepartie, 5 ouvertures sont annoncées : une à Joué-lès-Tours (Jean Monnet), 2 à Chinon, 1 à Loches et 1 à Amboise. « C’est logique. On ne veut pas amoindrir l’offre mais maintenir voir élargir le nombre de divisions en se rapprochant des territoires » justifie l’Education Nationale, notamment pour limiter les temps de transport.

Porté par les professeurs de manière indépendante, le mouvement de Vaucanson est soutenu par les syndicats FO et SNES.

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...