Tours

Place de Châteauneuf : un parking voué à disparaître

La Place du Grand Marché devrait également devenir piétonne d'ici 2017.

Lors de notre récent entretien avec Brice Droineau, adjoint au maire de Tours en charge de la voirie, il nous avait annoncé le lancement d'une réflexion autour de l'avenir de la place de Châteauneuf, au pied de la Basilique St Martin. On sait que dans le cadre de l'année martinienne destinée à fêter le 1 700ème anniversaire de la naissance de Martin de Tours, la ville veut mette le paquet et compte beaucoup sur le tourisme dans ce quartier. Donc il faut le rendre attrayant. Et la place de Châteauneuf avec son parking central pourrait être mieux mise en valeur comme le confirme aujourd'hui Yves Massot, adjoint à la circulation : "dans le cadre du plan d'embellissement nous réflechissons à la transformer en zone piétonne ou en zone de rencontre limitée à 20km/h pour que cela devienne un lieu de vie."

L'élu se défend bec et ongle de vouloir chasser les voitures du centre-ville mais il se bat pour un meilleur partage de l'espace urbain : "je viens de lire un document qui explique que quand il y a plus de piétons et de vélos en ville cela redynamise le commerce de proximité." Du coup, il se voit bien aussi rendre piétonne la Place du Grand Marché, toujours au coeur du Vieux-Tours. Mais ces deux projets qui nécessitent de lourds investissements avec une refondation totale des lieux vont mettre plusieurs mois à aboutir, d'autant que le budget d'Yves Massot devrait encore se contracter cette année après une baisse de plus de 10% en 2015. La priorité serait de mener des travaux sur la Place de Châteauneuf en 2016 et sans doute au pied du Monstre en 2017.

Et aux automobilistes qui pleureront inévitablement la perte des places de parking, la réponse est toute trouvée : "garez-vous au parking Anatole France ou des Halles. Vous pouvez aussi stationner aux parkings relais de Tours Nord ou Tours Sud puis venir en bus et en tram." Dans l'avenir, des projets pourraient aussi voir le jour dans les quartiers afin de créer là aussi des zones de rencontres et des espaces publics plus chaleureux. L'ensemble du centre-ville sera par ailleurs limité à 30km/h dans les prochains jours à l'exception des grands axes : "nous sommes en train de finir les Prébendes" note Yves Massot. De toute façon, dans les petites rues de Tours, il est quand même bien rare de dépasser cette vitesse sur le long terme.

Olivier COLLET

Photo : La Place de Châteauneuf pikétonne lors de la Fête Médiévale en septembre.