Tours

30 000€ de dons pour que le futur CCCOD finance des oeuvres

42 entreprises mécènes ont visité le chantier ce lundi.

Le chantier du futur Centre de Création Contemporaine Olivier Debré de Tours sait se rendre sexy pour ses visiteurs : visite sur le toit de la Nef pour une vue imprenable sur la ville, récit sur les oeuvres géantes exposées d'ici un an dans cette même Nef alors qu'aujourd'hui elles dorment dans les réserves des musées, présentation du futur café ouvert au public... Devant les entrepreneurs qui foulent le bâtiment en construction, l'équipe du CCCOD dévoile ses projets, construit ses réflexions. A la question de savoir si on sera proche du concept du Palais de Tokyo à Paris. Réponse: "ce sera tout l'inverse. Et ce ne sera pas non plus comme le Musée d'Art Moderne de la ville de Paris." Il y a donc une patte tourangelle encore en cours d'invention mais qui prend forme à mesure que les murs s'élèvent.

L'idée c'était de montrer à ces entreprises ce pourquoi elles allaient investir. Car à la fin de ce parcours, Mécénat Touraine Entreprise a signé une convention sur 3 ans avec le CCCOD s'engageant à lui verser 10 000€ par an pour financer la création d'oeuvres d'art. Patrick Findeling, président de la structure : "ce bâtiment est une oeuvre majeure, ce sera une future maison de l'art. Tours pallie à un manque."

A désormais moins d'un an de son ouverture, le CCCOD continue donc sa campagne de promotion, son objectif étant toujours aussi ambitieux : 100 000 visiteurs par an. Pour promouvoir son arrivée, le cône géant de 6m par 3 exposé lors de la pose de la première pierre débutera bientôt une tournée des gares en commençant par Chartres avant sans doute un passage parisien d'ici l'été prochain. Pour installer Tours comme nouvelle cité novatrice dans le monde de l'art contemporain.

O.C.