Tours Agglo

Tours Métropole : Une nouvelle gouvernance clairement à droite

La gauche a quitté la séance…

Quelques minutes après l’élection de Frédéric Augis à la présidence de Tours Métropole, la séance de ce dimanche 11 juillet a pris un tournant politique important.

Face à la volonté du nouveau président de n’accorder que 3 vice-présidences à la ville de Tours, le maire de la ville-centre a pris la parole pour évoquer « un hold-up » démocratique. « Ma sensibilité représente 45% de l’assemblée, nous devons avoir autant de vice-présidences » s’est-il exprimé en demandant à Frédéric Augis de revoir sa copie. Face au refus de ce dernier, les élus de la majorité de gauche du maire de Tours, ainsi que les élus de gauche de Ballan-Miré, Joué-lès-Tours, Notre-Dame d’Oé ou encore l’écologiste élu à Chambray Didier Vallée ont alors quitté la séance « refusant de participer au saccage de la métropole » a affirmé Emmanuel Denis.

Frédéric Augis s’est toujours montré partisan d’une métropole plus politisée, estimant que la co-gestion avait montré ses limites.

Dans la foulée du départ des 37 élus désormais d’opposition, les 50 membres restant ont procédé aux élections des vice-présidences qui sont les suivantes :

  • 1ere vice-présidente : Maria Lépine en charge notamment de la transformation numérique et des ressources humaines.
  • 2e vice-président : Philippe Briand en charge des relations internationales
  • 3e vice-président : Emmanuel François en charge de la politique de la ville et de la rénovation urbaine
  • 4e vice-présidente : Nathalie Savaton en charge du développement touristique et de la gastronomie
  • 5e vice-président : Laurent Raymond aux espaces publics et aux infrastructures
  • 6e vice-président : Christian Gatard en charge des finances
  • 7e vice-présidente : Patricia Suard au projet alimentaire
  • 8e vice-président : Cédric De Oliveira aux équipements culturels et la communication
  • 9e vice-président : Wilfried Schwartz aux mobilités et schémas cyclables 
  • 10e vice-président : Bertrand Ritouret en charge du cycle de l’eau
  • 11e  vice-président : Sébastien Marais en charge des gens du voyage, équipements sportifs et moyens généraux
  • 12e vice-président : Philippe Clémot en charge des risques naturels et inondations
  • 13e vice-présidente : Corinne Chailleux au crématorium, à la fourrière et gestion des eaux fluviales
  • 14e vice-président : Bruno Fenet à la politique aéroportuaire
  • 15e vice-présidente  : Aude Goblet à l’habitat
  • 16e vice-président : Thibault Coulon au développement économique et l’artisanat
  • 17e vice-président  : Benoist Pierre en charge notamment de l’enseignement supérieur et la santé
  • 18e vice-président : Emmanuel Denis à la transition énergétique et écologique
  • 19e vice-président : Alice Wanneroy à la propreté urbaine
  • 20e vice-président : Martin Cohen à la collecte et la vie circulaire des déchets

Par ailleurs les 9 membres du bureau sont Gérard Daviet, Régis Salic, Emmanuel Dumenil, Christophe Loyau-Tulasne, Patrick Lefrançois, Thierry Chailloux, Oulematou Ba-Tall, Franck Gagnaire, Eric Thomas.

Malgré le départ de la gauche, Frédéric Augis a donc maintenu des postes dans l’exécutif à la sensibilité d’Emmanuel Denis. Reste à savoir si ces derniers vont accepter ces postes ou devenir une véritable opposition… Cette journée d’élection n’aura donc pas permis d’apaiser la crise métropolitaine…