Tours Agglo

UTBM, baisse de la dette… Les échos du Conseil Métropolitain de Tours

On connaît aussi le gestionnaire de la piscine de Fondettes...

Les élus de Tours Métropole se réunissaient ce jeudi soir à Saint-Avertin. Voici les points forts de la séance...

----------

L’UTBM salué...

Après avoir été reçue au Département, puis à la Mairie de Tours, l’équipe de l’UTBM était accueillie par la Métropole ce jeudi soir en ouverture de séance. L’occasion pour les élus de féliciter de vive voix les joueurs et l’encadrement du club pour la montée en Pro B qui signe le retour de Tours dans le basket professionnel après 23 ans d’absence. L’occasion au-delà des photos d’usage de glisser quelques messages également. Le président de la formation Bruno de l’Espinay en a ainsi profité pour rappeler « qu’il y avait un vrai public de basket à Tours » et que la Halle Monconseil, bien qu’homologuée pour la Pro B risque de saturer face à la demande. « Il faudra un jour parvenir à construire cette grande salle » a-t-il poursuivi en demandant à ne pas perdre trop de temps dans la prise de décision. « On a tous les éléments pour réussir et nous avons besoin des collectivités territoriales pour cela. »

 

La Métropole se désendette de 3 millions d’euro...

En 2020, Tours Métropole s’est désendettée de 3,3 millions d’euros a-t-on appris de la présentation du compte administratif de l’année 2020 par Christian Gatard, vice-président aux finances. Un désendettement essentiellement dû aux investissements réalisés plus bas que prévus au départ en raison de la crise du Covid. En effet, alors que Tours Métropole avait engagé 99 millions d’euros de dépenses d’investissements en 2019, ils n’ont été que de 84 millions d’euros en 2020. Conséquence, l’intercommunalité n’a eu à contracter que 10 millions d’euros d’emprunts nouveaux, alors qu’elle en a remboursé 13,3 millions.  

 

La société Prestalis gèrera le centre aquatique de Fondettes...

Le nouveau centre aquatique de Fondettes doit ouvrir ses portes en septembre prochain. Equipement financé par Tours Métropole, cette nouvelle piscine qui vient compléter le plan piscine lancé il y a une dizaine d’années par l’intercommunalité.

Pour gérer ce nouvel équipement, les élus métropolitains ont choisi la société Prestalis comme concessionnaire et gestionnaire et ce jusqu’au 31 décembre 2027. Prestalis est une entreprise qui gère aujourd’hui 16 centres aquatiques dans toute la France dont le Carré d’O à La Riche.

 

Christophe Bouchet attaque Wilfried Schwartz sur sa candidature aux élections Départementales...

L’ancien maire de Tours Christophe Bouchet a profité d’une délibération anodine sur les institutions pour attaquer frontalement le président de la Métropole Wilfried Schwartz. « Lors du premier conseil métropolitain vous aviez justifié une augmentation de vos indemnités en justifiant vous consacrez longuement à notre Métropole. Si vous n’êtes pas le plus cumulard de tous, je m’interroge néanmoins sur votre candidature aux élections départementales car cela pose la question de la légitimité de votre parole. »

Sans chercher à répondre directement, Wilfried Schwartz a simplement rétorqué, en s’appuyant sur l’exemple de certains vice-présidents élus ailleurs (comme Jean-Patrick Gille et Cathy Munsch-Masset à la Région) « que la présence au sein d’autres institutions permettait de défendre les intérêts de la Métropole. »

 

Les Conseils Métropolitains se poursuivront à Saint-Avertin

Alors que l’habituelle salle Jean Germain de l’Hôtel Métropolitain se trouve être trop étroite pour accueillir l’ensemble des conseillers métropolitains (surtout avec les règles de distanciation) et que le président Wilfried Schwartz a stoppé son projet d’agrandissement voté lors du précédent mandat, les élus de la Métropole se réunissent depuis trois séances désormais au sein du site de la Camusière à Saint-Avertin (à la Maison des Syndicats), après l’avoir fait au sein de Mame.

Une situation qui va se poursuivre, les élus ayant reconduit la délocalisation des conseils métropolitains à Saint-Avertin.