Tours Agglo

Polémique à Luynes autour de la Pépinière Comestible

Un agriculteur accuse le maire de l’empêcher de travailler.

C’est une polémique locale qui monte, qui monte... Depuis plusieurs semaines, le pépiniériste Davy Cosson, connu en Touraine pour sa promotion d’une agriculture saine en permaculture, accuse la Mairie de Luynes de lui mettre des bâtons dans les roues.

Davy Cosson a installé « La Pépinière comestible », son entreprise au sein de laquelle il cultive mais aussi vend des plants régulièrement lors de marchés organisés sur place. Installée le long du chemin des Varennes en contre-bas de la rue Saint-Venant, l’exploitation attire de nombreux jardiniers amateurs. Oui mais le va et vient des voitures n’est pas du goût de tout le monde semble-t-il. Il y a quelques semaines, Davy Cosson a ainsi alerté sur les réseaux sociaux de la pose de panneaux sens-interdit de part et d’autre du chemin, interdisant de fait à ses clients de s’y rendre avec quelques contrôles des forces de l’ordre rappelant l’interdiction d’y circuler mais aussi de stationner.

Une première étape dans la polémique locale qui s’en est suivie d’une seconde samedi 08 mai.

Ce jour-là, jour de marché à la Pépinière Comestible, Davy Cosson a de nouveau publié une vidéo sur la page Facebook de son entreprise dans laquelle il dénonce la construction d’une tranchée le long du chemin par le propriétaire de la parcelle voisine, afin d’empêcher ses clients de se garer le long du chemin. Davy Cosson déplore dès lors une impossibilité de travailler et cible directement Bertrand Ritouret le maire de la commune et riverain. Dans la matinée, une trentaine de personnes en soutien au pépiniériste se rendent sur place, tandis qu’une pétition en ligne est lancée par ailleurs.

A nos confrères de la Nouvelle République, Bertrand Ritouret, maire et voisin incriminé dans la vidéo publiée par Davy Cosson, explique « que les riverains se plaignent car des clients ont tendance à se garer n’importe où et empruntent parfois les pelouses et les terrains privés. »

Le maire de Luynes qui explique par ailleurs avoir tenté de proposer des solutions comme un local dans le centre de la commune, un fléchage vers un parking situé plus loin… refusées selon lui par le pépiniériste qu’il dit prêt à recevoir néanmoins en mairie.

Pas sûr que cela calme les esprits, la pétition de soutien à la Pépinière comestible ayant déjà atteint plus de 1 300 signatures et un rassemblement de soutien étant d’ores et déjà prévu le jeudi 13 mai à 11h, en même temps qu’un nouveau marché de ventes de plants.

Photo : Facebook de la Pépinière Comestible