Tours Agglo

Tours Métropole : Pont Napoléon, déchets, économie... Objectif 100 millions d’investissements par an

Retrouvez les chiffres clés du budget de l'agglomération.

Ce jeudi soir, les élus du Conseil Métropolitain ont voté le premier budget du mandat de Tours Métropole.

Un budget dont on retiendra surtout le montant des investissements votés : 135 millions d’euros sur le budget principal soit une hausse de 19 millions d’euros par rapport au budget voté en 2020, 184 millions d’euros au total en comptant les budgets annexes (eau, assainissement, crematorium).

Le vice-président aux finances Christian Gatard a immédiatement reconnu que tout ne sera pas dépensé mais il estime que 75% de réalisations sera un bon chiffre : les investissements devraient atteindre et dépasser les 100 millions d’euros sur l’année.

Ce chiffre de 100 millions d’euros par an c’est d’ailleurs la moyenne souhaitée d’ici la fin du mandat en 2026. Au total ce sont 510 millions d’euros d’autorisations de programme sur 5 ans qui ont été votées ce jeudi soir.

Sur 2021 cette politique d’investissements elle se matérialisera notamment de la sorte :

8,4 millions d’euros seront fléchés au soutien aux entreprises (dont 3 millions d’euros pour la Cité Mame à Tours, et 1,7 million pour la Zone d’activités de Monconseil à Tours-Nord). La prévention des risques aura un budget conséquent également avec 6,9 millions d’euros notamment pour la prise en charge du transfert de Primagaz de Saint-Pierre-des-Corps à Druye.

Les infrastructures bénéficieront de 17 millions d’euros d’investissements avec notamment 2,4 millions d’euros pour la rénovation du pont Napoléon à Tours, 1,7 millions d’euros pour la route de La Membrolle ou encore 3,6 millions d’euros pour le schéma deux roues et le déploiement de voiries douces.

Autre gros poste de dépenses : la gestion des déchets avec 6,6 millions d’euros, tout comme l’aménagement urbain, habitat et solidarité avec 7,7 millions d’euros.

14 millions d’euros seront également fléchés vers la deuxième ligne de tramway (lire notre article par ailleurs).

Enfin les équipements culturels et sportifs bénéficieront de 10 millions d’euros.

Pour financer ces investissements, Tours Métropole aura notamment recours à l’emprunt pour un montant de 36,5 millions d’euros. Dans le même temps, l’intercommunalité remboursera 16,1 millions d’emprunts, soit un solde de 21 millions d’euros de dette supplémentaire.