Tours Agglo

Le maire de Tours démissionne de la présidence de l’Aéroport

L’élu écologiste connaît là son premier gros échec.

Alors qu’il avait pris la présidence du SMADAIT (Syndicat Mixte de l’Aéroport de Tours) après les élections municipales cet été, en tant que vice-président de Tours Métropole, le maire de Tours, Emmanuel Denis a surpris son monde ce jeudi soir en Conseil Métropolitain : il a annoncé sa démission de ce même poste, sur fond d’une colère froide mais réelle.

Ce qui a mis le feu aux poudres c’est la volonté d’Emmanuel Denis - exprimée mardi soir lors du Conseil d’Administration du syndicat - de stopper en 2021 les lignes aériennes vers Marrakech et Marseille. L'objectif est ainsi d'économiser 2 millions d'€ de subventions versées à Ryanair qui assure ces vols. L'objectif est aussi de redéployer des fonds pour financer des travaux de rénovation nécessaires sur la plateforme aéroportuaire en partie rendue au civil par l'armée.

Cette stratégie et cette décision, plusieurs vice-présidents du syndicat auquel appartient aussi la Région et le Département, s'y sont opposés, accusant le maire de Tours d’un manque de transparence à ce sujet. Il n'a pas fait voter l'assemblée pour décider de la fermeture des lignes, c'est de là que vient la critique.

Cet affront fait en public au conseil métropolitain c'est la goutte d’eau pour Emmanuel Denis qui a donc annoncé sa démission au sein d’une réunion à l’ambiance tendue. « Je suis impliqué, intègre et transparent » s’est exprimé Emmanuel Denis, visiblement touché et qui connaît là son premier gros échec depuis le début du mandat.

Plus d’informations à venir demain sur 37 degrés.