Tours Agglo

Les chiffres clés de la 2e ligne de tramway

Objectif 42 000 voyageurs par jour

Quelques jours après la présentation du tracé définitif (selon le président de Tours Métropole, Wilfried Schwartz) de la deuxième ligne du tramway de l’agglomération tourangelle, voici en résumé ce à quoi va correspondre ce projet d’ampleur.

2025

C’est l’année où la deuxième ligne de tramway doit entrer en service. Alors que le projet est validé depuis 2017, Wilfried Schwartz a expliqué vouloir désormais accélérer les choses car le calendrier s’annonce serré. Alors que son prédécesseur évoquait régulièrement un réseau de demi-lignes (les deux de cette 2e ligne mais aussi celles vers Saint-Pierre-des-Corps et vers Saint-Cyr) pouvant être lancées au fur et à mesure, Wilfried Schwartz fait clairement de cette deuxième ligne sa priorité absolue.

Avant de pouvoir circuler, la deuxième ligne de tramway doit encore passer de nombreuses étapes. Cela commence par le choix de la maitrise d’œuvre qui sera la prochaine étape clé prévue en 2021. L’enquête publique obligatoire doit se dérouler en 2022 suivie la même année de la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) du projet. Dans le même temps, les services de la Métropole et des villes concernées vont continuer de négocier les acquisitions foncières nécessaires. Cela concerne particulièrement la ville de La Riche où une quarantaine d’acquisitions de maisons sont nécessaires (près du Prieuré de Saint-Cosme et rue de la Mairie). Certaines ont déjà été achetées.

La période 2023-2025 sera celle des travaux de la ligne et des essais avant une mise en circulation en fin d’année 2025.

15

C’est le nombre de kilomètres de cette deuxième ligne, soit le même que pour la 1ere mise en service en 2013. Une première ligne qui verra son tracé augmenter dans le même temps, avec sa prolongation prévue jusqu’à l’aéroport de Tours (ce qui insinue une volonté publique de maintenir ce dernier et de poursuivre son développement ?)

CLIQUEZ ICI POUR VOIR LE TRACE EN PLUS GRAND

5

Avec l’option du passage au cœur de la place Jean Jaurès à Tours plutôt que par le boulevard Heurteloup, les lignes 1 et 2 auront un tronçon commun de 5 stations entre Verdun et la place Jean Jaurès

42 000

L’objectif en terme de voyageurs de cette deuxième ligne s’élève à 42 000 par jour. Pour rappel, l’objectif de la première ligne lors de son lancement était de 50 000, un chiffre largement atteint depuis.

703

Pour inciter la population extérieure à l’agglomération à emprunter le tramway et donc réduire la pression automobile en cœur d’agglomération, la Métropole prévoit la création de 703 places de parkings relais en bout de ligne : 283 places en bord de périphérique à La Riche et 420 du côté de la Papoterie à Chambray-lès-Tours, près de l’extrémité du périphérique également.

30

C’est le nombre de kilomètres d’aménagements cyclables prévus autour de cette deuxième ligne de tramway. De véritables voies vertes a précisé Christophe Boulanger, vice-président aux mobilités à Tours Métropole.

500 millions

C’est le coût du projet de 2e ligne dans son ensemble en comptant tous les aménagements liés, comme les aménagements urbains, les acquisitions foncières… Le coût de la ligne seule est estimé à 360 millions d’euros. Pour financer ce projet, Tours Métropole aura recours à l’emprunt mais espère obtenir des subventions également, au moins d’un montant de 120 millions d’euros, soit le montant perçu lors de la construction de la première ligne a indiqué Christian Gatard, vice-président aux finances de l’intercommunalité.