Tours Agglo

Prime Covid, suspension de la taxe de séjour… le Conseil de la Métropole en bref

Retrouvez les délibérations des élus de la Métropole tourangelle.

Outre le plan vélo transitoire et l’extension de l’Hôtel Métropolitain, les élus de la Métropole réunis jeudi soir en Conseil ont validé plus délibérations en lien avec le Covid-19.

Après deux mois de confinement, le Conseil de la Métropole de ce jeudi 14 mai avait un visage singulier : moins d’élus qu’à l’accoutumée, distanciation sociale oblige, certains en visio-conférence, et surtout le besoin de s’exprimer pour beaucoup. Le Covid-19 a occupé évidemment une grande place dans les débats. Entre discussions sur le besoin de soutenir les acteurs culturels ou sportifs, sur les masques, la reprise économique, l’avenir du CHU… de nombreux sujets ont été abordés avec des échanges riches sur l’évolution de la société après la crise sanitaire actuelle.

Mais avant d’évoquer l’après, il convient également de gérer le présent et les élus de la Métropole avaient quelques délibérations à valider.

Une prime Covid-19 pour les employés en première ligne

Parmi les décisions actées : celle d’une prime de 550 euros unitaire pour les agents de Tours Métropole qui ont été sur le terrain pendant le confinement. Parmi les services qui en bénéficieront citons notamment l’eau, l’assainissement, la propreté urbaine, la collecte de déchets...

Aéroport de Tours : le retrait de la CCI acté

Dans l’incapacité de verser les montants liés à sa participation à l’aéroport de Tours, le retrait de la CCI a été acté par la Métropole. Conséquence : les parts de la chambre consulaire sont répartis entre les trois collectivités qui gèrent la structure : Département, Région et Métropole. Chacune voit ses parts augmenter, celles de la Métropole passant de 28% à 35%, soit une hausse des versements financiers de 900 000 euros à environ 1,1 millions d’euros par an.

Le fonds Etincelle de Tours met le feu aux débats

Le fonds « Etincelle » voulu par la ville de Tours, avec notamment le volet des bons d’achat d’une valeur de 50 euros à dépenser dans les commerces tourangeaux, a été abordé de façon « tonique » et a donné lieu à une passe d’armes entre le maire de Tours Christophe Bouchet et ceux de Chambray-lès-Tours et La Riche, Christian Gatard et Wilfried Schwartz, ces derniers reprochant notamment à Christophe Bouchet de se servir de ce fonds pour faire sa communication personnelle en vue des élections. Electrique…

Lire notre article à ce sujet sur 37 degrés

Suspension de la taxe de séjour d’ici la fin de l’année

Afin d’aider le secteur du tourisme, les élus de la Métropole ont acté le fait de suspendre la taxe de séjour d’ici la fin d’année 2020. Ce même jour, Edouard Philippe avait annoncé que l’Etat soutiendrait entièrement les collectivités qui prendraient ces décisions.