Tours Agglo

Les pistes cyclables transitoires validées par les élus de la Métropole

Au total 60km de voies pour les vélos.

Elles ont commencé à être installées depuis le début de semaine : les pistes cyclables transitoires ont été validées par les élus de Tours Métropole ce 14 mai. Le principe : aménager le temps du déconfinement, des axes temporaires permettant une pratique cycliste sécurisée.

« Avec la crainte de la proximité dans les transports en commun, il faut éviter le report sur les voitures individuelles. Les pistes transitoires ont pour but d’inciter les gens à prendre leurs vélos et faciliter la fluidité dans leurs déplacements » a rappelé Michel Gillot, l’élu qui a préparé le projet.  

Pour ce dernier, il convient d’insister sur la notion de « transitoire » plutôt temporaire. Si certains tronçons se révèlent pertinents, la Métropole pourrait en effet les rendre pérennes par la suite.

Avant cela, un temps d’observation a été validé, celui-ci durera jusqu’au mois d’août, le temps de voir ce qui fonctionne ou non, ce qui occasionne des difficultés (notamment pour les automobilistes comme Rue des Tanneurs) ou non. Au total ce sont 60 km (30 km dans chaque sens) cyclables nouveaux qui sont installés. Ils viennent s’ajouter aux 150 km déjà existants dans la Métropole.

Profiter de la période pour encourager les mobilités douces est donc un enjeu fixé par la collectivité. Dans le même état d’esprit, les élus ont validé le principe de deux mois de gratuité pour les abonnés vélocitis. L’élu tourangeau écologiste, Emmanuel Denis, soutenu dans ce sens par plusieurs autres élus dont Christophe Bouchet, le maire de Tours, a également proposé une aide à l’achat pour les vélos à assistance électrique. Une demande là encore approuvée, « sous réserve que l’on fasse le point sur les finances » a précisé Philippe Briand.  

Relire également notre article de présentation : Déconfinement : la carte des nouveaux itinéraires vélo de Tours Métropole