Tours Agglo

Wilfried Schwartz souhaite à La Riche une "année 20/20"

Le maire a présenté ses voeux à la population ce mercredi soir.

Ce mercredi soir, Wilfried Schwartz présentait, aux habitants de La Riche, ses derniers vœux en tant que maire… Enfin ceux du mandat en cours en tout cas car s’il s’est gardé comme lui oblige la loi, de déclaration électorale, lors de ces vœux, Wilfried Schwartz briguera en mars prochain un nouveau mandat (un comité de soutien a été lancé sous le nom de La Riche en commun). Face à lui, on retrouvera son opposition municipale actuelle de tendance divers-droite avec comme tête de liste l’élu municipal Patrice Autant.

Mais pour l’heure, les vœux n’étaient pas encore « au temps des passions » pour reprendre l’expression du maire de la commune de l’ouest tourangeau qui a souhaité aux présents à la salle des fêtes (pleine à craquer pour l'occasion) de passer une année "20/20" avant de revenir sur l'actualité larichoise en 2019.

Une année marquée notamment par la renégociation avec Icade du projet d’aménagement de la ZAC Plessis-Botanique, qui a permis d’annuler la participation financière de la ville initialement prévue (2 millions d’euros). Un nouveau quartier qui sortira de terre, pensé comme « éco-responsable » et qui sera traversé par la future ligne de tramway, gros morceau des années à venir dans la commune. Un tramway qui devrait en effet profondément modifier le visage de la ville. Pour cela, il reste des étapes à franchir et notamment la question des acquisitions foncières, rue de la Mairie. « Nous avons reçu individuellement toutes les personnes concernées et parfois collectivement » a indiqué Wilfried Schwartz en saluant le vote dans l’année du Conseil Municipal « qui a permis de mettre en place un périmètre de protection pour éviter les spéculations foncières. »

Le tramway, un projet qui symbolise également l’investissement de la Métropole dans la commune de La Riche, tout comme celui de l’aménagement des Iles Noires qui a débuté en 2019 et qui se poursuivra en 2020 et par la suite.