Tours Agglo

[En vitrine] Une ostéopathe pour animaux s’installe à La Riche

Pour les chiens, les chats, mais pas que.

Sur sa vitrine il y a une vache, un cheval, un chien, un chat, et un lapin. « Un lapin comme patient, ça ne m’est arrivé qu’une seule fois » commente Marion Redon. A 30 ans, la jeune femme est ostéopathe pour animaux depuis 5 ans, après 5 ans d’études en Normandie pour apprendre ce métier. En Indre-et-Loire, elle ne manque pas de confrères et consœurs mais c’est la seule qui dispose d’un cabinet fixe dans l’agglomération tourangelle, en l’occurrence un ancien magasin de réparation d’électroménager qu’elle a acquis pour en faire son camp de base, au 22 Rue du 11 Novembre, quasiment face à la mairie. Un choix pratique, notamment pour le parking.

Marion Redon et les animaux, c’est une histoire de fidélité (elle fait notamment du cheval depuis sa plus tendre enfance). Devenir vétérinaire lui a traversé l’esprit mais« je ne voulais pas faire de chirurgie ni d’euthanasie », le choix de l’ostéopathie lui paraissait donc beaucoup plus évident.

L’ostéo, on connait déjà pour les humains : la pratique consiste « à rétablir l’équilibre du corps » définit Marion Redon, et ce via des pressions sur certaines zones, ou des manipulations. Reste à convaincre les animaux de rester sages : « Ils sont plus consentants que les humains, avec leur instinct ils sentent que ça va leur faire du bien. J’en ai certains qui s’endorment, et j’ai déjà eu un chien qui me faisait la fête quand je venais chez lui alors qu’il n’accueillait jamais les inconnus. » L’expérience professionnelle de la jeune femme est encore récente, mais déjà riche en souvenirs « comme ce chien paralysé. Sa propriétaire n’avait pas de quoi payer de lourds traitements, le vétérinaire proposait de l’euthanasier, mais l’ostéopathie lui a permis de remarcher. »

Marion Redon intervient pour les animaux qui boitent, ceux qui ne parviennent plus à sauter sur le canapé, qui ont mal quand ils bougent ou de sérieux problèmes digestifs. Mais aussi pour une rééducation après une opération. Les séances durent en général une demi-heure, voire 1h pour 50€, jusqu’à 70 ou 80 pour vaches et chevaux.

Spécialisée pour les chiens et les chevaux, Marion Redon poursuit encore quelques déplacements à domicile et s’adapte, au cas par cas.  « Tout dépend de la pathologie de l’animal mais parfois en une séance ça peut être réglé. A chaque fois je fais un diagnostic d’exclusion pour vérifier que le problème ne relève pas d’un cas vétérinaire et je manipule l’animal pour comprendre où il a mal. Ils n’aiment pas trop ça mais en général après ils se détendent. »Plus d’infos sur sa page Facebook.