Touraine

Retrouvez les 3 attestations de déplacement à télécharger

A chaque raison, son attestation...

Depuis ce vendredi matin, nous devons de nouveau justifier nos déplacements. Comme au printemps dernier, c’est par le biais d’attestation de déplacement que cela se fait.

A chaque sortie, nous devons donc nous munir de ce papier en cas de contrôle. Attention néanmoins contrairement au printemps ces attestations sont désormais multiples. Veillez donc à avoir la bonne sur vous.

Les attestations sont à télécharger ici ou sur l'application TousAnti Covid

L’attestation de déplacement dérogatoire

C’est celle que nous avons connu au printemps : Une attestation de sortie dérogatoire pour les simples déplacements du quotidien : faire les courses, aller chez le médecin, prendre l'air dans un rayon d'1 kilomètre pendant une heure maximum.

Elle est à remplir par vous-même en cochant la case correspondant à votre cas.

L’attestation de déplacement professionnel

Cette attestation doit être établie par l'employeur pour justifier les déplacements du salarié. Il s'agit d'un document permanent et n’a donc pas à être renouvelé à chaque déplacement. Sa durée de validité est déterminée par l'employeur.

Elle suffit pour les déplacements professionnels (pas besoin d’avoir celle du quotidien en même temps)

L'attestation de déplacement scolaire

Ce justificatif qui certifie que vous emmenez vos enfants (ou aller les chercher) à l’école est à remplir par l'établissement scolaire qui doit vous le fournir. Elle est néanmoins téléchargeable sur le site du gouvernement :

Il s'agit également d'une attestation permanente pour toute la durée du confinement.

L’attestation sur l’honneur

Enfin pour ce week-end uniquement, il est possible de remplir une attestation sur l’honneur pour les retours de vacances de la Toussaint. Celle-ci est à remplir par vous-même.

Vous trouverez un modèle ici : le modèle de l'attestion sur l'honneur pour les retours de vacances de la Toussaint.

Attention, si vous êtes contrôles sans un de ces documents, l’amende forfaitaire prévue est de 135 euros. En cas de récidive dans les 15 jours, l'amende passe à 200 euros.

Après trois infractions en 30 jours, une amende de 3.750 euros et une peine de 6 mois d'emprisonnement sont prévues.