Touraine

[A chaud] Coronavirus : Confinement, report des élections municipales... les mesures annoncées par Emmanuel Macron

Le Président de la République a durcit les mesures pour faire face à la crise sanitaire.

Le discours était attendu, parfois (voire souvent) avec anxiété, le Président de la République, Emmanuel Macron, s'est exprimé face aux Français ce lundi soir. 

Comme beaucoup s'y attendaient, Emmanuel Macron a renforcé les mesures de sécurité contre la propagation du Coronavirus en France. Et si le détail des annonces devrait être connu dans les prochaines heures, nous pouvons déjà vous résumer ce qui va changer dès ce mardi.

Pour retrouver tous nos articles autour du Coronavirus, cliquez ici

 

Les déplacements limités et encadrés

Principale annonce, le durcissement des mesures de confinement de la population. Après avoir fermer les écoles, puis les commerces "non indispensables", le Président de la République a franchi un nouveau cap dans les mesures de distanciation sociale. Dès ce mardi à midi, "et pour 15 jours au moins", les déplacement ne seront autorisés que dans quelques cas précis :

  • faire ses courses ;
  • se soigner ;
  • aller travailler lorsque le travail à distance n’est plus possible ;
  • faire un peu d’activité physique.

"Les déplacements doivent être réduits au strict minimum" a-t-il indiqué. Conséquence : les regroupements familiaux ou amicaux, qu’ils soient en extérieur ou en intérieur, ne seront plus permis.

Emmanuel Macron a indiqué que "les infractions à ces règles seront sanctionnées". Un peu plus tard dans la soirée, le Ministre de l'Intérieur a précisé les nouvelles mesures : « Pour les déplacements autorisés, chaque personne devra se munir d’un document attestant sur l’honneur son déplacement, téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur. Il appartiendra à chacun de le remplir. Cette justification pourra aussi se faire sur papier libre pour ceux n’ayant pas d’imprimantes. »

Christophe Castaner qui a par ailleurs indiqué que 100 000 policiers et gendarmes vont être déployés dès lundi soir "partout sur le territoire afin de mettre en place des points de contrôle." Selon le Ministre de l'Intérieur, l'amende en cas de non respect des règles sera de "38 euros, et pourra être augmentée à un niveau supérieur de 135 euros."

Des mesures fortes justifiées par les scènes vues ce week-end avec des parcs et jardins remplis notamment.

Les infos en direct sont disponibles dans cet article.

 

"Avoir un esprit de responsabilité"

Emmanuel Macron en appelle ainsi à la responsabilité de chacun, face à ce qu'il a appelée à cinq reprises  "une guerre" :

 "Nous sommes en guerre, en guerre sanitaire, certes. Nous ne luttons ni contre une armée ni contre une autre nation. Mais l’ennemi est là, invisible, insaisissable, qui progresse. Et cela requiert notre mobilisation générale". 

Il a néanmoins appelé à "éviter l’esprit de panique" et à être vigilants face aux "fausses rumeurs, des demi-experts ou des faux sachants"

 

Fermeture des frontières avec les pays hors de l'espace Schengen

En concertation avec ses homologues étrangers, Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des frontières à l'entrée de l'Union Européenne dès mardi afin d'endiguer l'entrée du virus. Les Français actuellement à l'étranger et voulant rentrer sont invités à se rapprocher des consulats et des ambassades françaises dans les pays où ils se trouvent.

A l'intérieur de l'Europe, le passage d'un pays à l'autre est également contrôlé et réduit à son minimum comme avec l'Allemagne depuis ce lundi.

 A LIRE sur 37° : Notre article sur des Tourangelles et Tourangeaux à l'étranger.

Report du 2e tour des élections municipales

Après s'être entretenu avec les scientifiques et les responsables de partis politique a-t-il indiqué, Emmanuel Macron a annoncé le report du 2e tour des élections municipales initialement prévue ce dimanche 22 mars.

S'il n'a pas annoncé de date de report, celle-ci serait envisagé au 21 juin prochain au mieux. Concernant les résultats du 1er tour de dimanche dernier, ceux-ci sont entérinés. Les candidats élus au 1er tour le sont donc définitivement et pour les autres communes, les résultats du 1er tour sont également validés.

Pour plus de détails : A lire sur 37 degrés, notre article sur le report des élections municipales

 

Suspension des réformes au Parlement

Autre annonce d'Emmanuel Macron, justifiée par la nécessité d'être focalisés sur la crise sanitaire : la suspension des réformes en cours au Parlement, et notamment la contreversée Réforme des Retraites qui avait entraîné une forte mobilisation sociale cet hiver.

« Parce que nous sommes en guerre, toute l’action du gouvernement et du Parlement doit être désormais tournée vers le combat contre l’épidémie. De jour comme de nuit, rien ne doit nous en divertir. C’est pourquoi, j’ai décidé que toutes les réformes en cours seraient suspendues, à commencer par la réforme des retraites. »

 

Des aides aux entreprises et aux indépendants

Concernant l'économie et l'emploi, le Président a indiqué qu'un plan de 300 milliards d'euros va être mis en place pour prendre en charge le paiment du chômage partiel ainsi que des aides aux entreprises, fragilisées par la crise. Il a notamment évoqué la mise en place d'un fonds de solidarité pour les artisans et les commerçants.

"Aucune entreprise ne doit être livrée au risque de faillite" s'est-il exprimé en rappelant le principe du report des cotisations sociales et fiscales pour les entreprises qui le demandent, ainsi que la garantie de l'Etat pour des prêts bancaires.

Pour les PME, le Chef de l'Etat a évoqué la suspension des loyers, factures de gaz et d'électricité, sans en préciser les modalités.

 A LIRE SUR 37° : Notre article sur les conséquences économiques de la pandémie