Tendances

"Restez chez vous" : le chanson d'un infirmier de Tours pour aider les soignants

Nathan Gérard travaille au pôle tête et cou du CHU.

Le message est martelé non stop depuis presque 2 semaines : RESTEZ CHEZ VOUS, pour calmer l'épidémie de coronavirus et éviter une saturation des hôpitaux par les cas graves. Pour faire passer le message, on a eu droit aux discours des autorités, aux interviews alarmistes de soignants... on peut aussi utiliser la musique.

C'est le choix de Nathan Gérard, infirmier au pôle tête et cou du CHU de Tours. Accompagné de sa guitare, le jeune homme a publié une composition sur Youtube mardi 24 mars. La séquence s'ouvre par des applaudissements puis ces quelques phrases : "Nous sommes pourtant prêts à faire face / A cette attaque qui nous dépasse" ou "Chers patients pensez à nous / Peuple Français restez chez vous"

Partagée dimanche sur les réseaux sociaux du CHU de Tours, la séquence est un hommage de plus aux équipes mobilisées depuis plusieurs semaines. Les gestes de soutien se multiplient comme des livraisons de nourriture, des dons de masques, un garage de Bléré qui prête des véhicules aux soignants ou un hôtel du centre de Tours qui a ouvert gratuitement ses chambres au personnel médical qui pourrait en avoir besoin.

Le CHU publie par ailleurs de façon régulières des photos de groupes dans ses services, souvent avec ce message sur des pancartes : "Restez chez vous". L'hôpital est en première ligne pour soigner les patients atteints du Covid-19 en Centre-Val de Loire. Il assure les tests de dépistage pour 3 départements (Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Indre) et, depuis quelques jours, il accueille des malades venus d'autres départements : 6 dans la semaine du 23 mars, 3 ce samedi 28 mars, 3 autres ce dimanche et 3 lundi 30 mars (en provenance d'Île-de-France, où plusieurs hôpitaux voient leurs services de réanimation complets).

A LIRE AUSSI : Comment le CHU de Tours gère la crise ? Les précisions sur 37 degrés

On rappelle que pour soulager l'hôpital et les médecins de ville, des centres médicaux dédiés au traitement des cas suspects de Covid-19 ouvrent un peu partout en Indre-et-Loire (aux Fontaines, chez SOS Médecins Rue de la Dolve et au gymnase Choiseul à Tours ; à Joué, Saint-Pierre-des-Corps, Sant-Avertin, Loches ou encore Amboise). Accessibles uniquement sur rendez-vous en appelant son médecin traitant, ils pourront recevoir plusieurs dizaines de personnes par jour. Par ailleurs, les cliniques privées de l'agglomération sont également disposées à recevoir des patients atteints du coronavirus si nécessaire.