St-Cyr-sur-Loire

Saint-Cyr-sur-Loire : un match de foot virtuel contre le Covid-19

Et surtout une action solidaire pour les soignants.

Depuis le début de la crise du coronavirus, les initiatives ne manquent pas pour venir en aide aux équipes médicales en première ligne. Parmi les dernières en date, celle orchestrée par le club de foot l’Etoile Bleue de Saint-Cyr-sur-Loire. Via le site HelloAsso, il organise « un match virtuel » face au Covid-19 avec l’objectif de ventre des places en tribune de 3 à 25€, billets en réalité dédiés à l’achat de repas pour des équipes médicales exerçant au sein de l’hôpital pour enfants de Tours (CHU Clocheville).

« Nous nous sommes mis en lien avec l’association ADEL qui fait beaucoup de choses pour les enfants atteints de leucémies et de cancers, et avec qui nous travaillons depuis trois saisons » explique le vice-président du club Fabien Caroff. Les livraisons sont programmées jeudi, vendredi et samedi. Sans doute les premières d’une série. Et ce sont des restaurants partenaires de l’Etoile Bleue qui vont se charger de confectionner les menus (pizzas et pâtes, mais aussi des desserts) : Yanita à Saint-Pierre-des-Corps, Pizza Jub à Saint-Cyr-sur-Loire et Pizza Tempo du côté de la Tranchée. Valeur d’un repas : entre 6 et 8€, « et nous en avons déjà financé 120 » nous expliquait l’encadrant mardi après-midi.

La page de l'opération est accessible en cliquant ici.

Avec une telle démarche, l’objectif de l’Etoile Bleue c’est aussi de garder le lien avec ses partenaires, de les faire travailler. Comme tous les clubs sportifs, la formation est dans le doute à cause de la situation : à la fois pour son avenir sportif, mais aussi financier. Si la plupart des partenaires ont garanti les paiements prévus pour la saison 2019-2020, l’engagement pour la suite est plus incertain. Et les partenariats, ça représente quand même un quart du budget annuel.

Après les déclarations d’Emmanuel Macron lundi soir, une chose est désormais claire : la saison de foot amateur ne reprendra pas. Mais pour la suite ? « On se pose beaucoup de questions » nous dit Fabien Caroff. Par exemple, combien de descentes de National 3 vers le niveau inférieur (Régional 1) : « S’il n’y en a qu’une on renouvelle notre bail en N3 car nous sommes avant-derniers » note le vice-président de l’Etoile Bleue. Une demande en ce sens a été faite à la Ligue. En attendant, « on prépare deux saisons » nous explique-t-on.

Au passage, la situation prive Saint-Cyr de son grand tournoi U11-U9 qui devait réunir 56 équipes ce mois-ci, ainsi que de son loto annuel au Grand Hall : deux événements qui comptent beaucoup dans son bilan financier. Il faudra donc se poser des questions sur les équipes qui seront engagées l’année prochaine dans les différents championnats, alors même que l’Etoile Bleue est un grand club formateur (près de 500 licenciés, et des jeunes que viennent souvent observer les recruteurs).