St Avertin

Saint-Avertin cherche des solutions pour réduire la vitesse des voitures

Préoccupation abordée lors des vœux du maire.

Laurent Raymond a présenté ses voeux 2020 au Chai de Cangé… qui bénéficie au passage d’un parquet tout neuf depuis peu. Comme on approche de la date des élections municipales, le maire de Saint-Avertin devait se contenter d’un bilan de l’action des 12 mois écoulés. Rien de plus : pas d’annonces qui pourraient être assimilées à des promesses de campagne ni de retour élargi sur les actions menées dans la commune ces dernières années.

Cela dit, en faisant un bilan de 2019 Laurent Raymond revient pratiquement sur l’intégralité de son mandat à la tête de la ville puisqu’il a été élu en décembre 2018 à l’issue de Municipales partielles.

Un maraîcher va s'installer à Cangé

« Être maire de Saint-Avertin est une fonction à temps plein, une fonction à part entière qu’on ne peut remplir en dilettante » souligne ce centriste. Proche du président du Conseil Départemental Jean-Gérard Paumier, il sera candidat à sa succession le 15 mars prochain sous la bannière Demain Saint-Avertin. Parmi les préoccupations de 2019 qui devraient ressurgir durant cette campagne, l’élu a évoqué la question de la sécurité routière. L’an dernier il a commandé une étude pour analyser les flux de véhicules :

« Le constat et simple et sans appel il faut prendre des résolutions fortes pour contraindre la circulation extérieure et réduire considérablement la vitesse. Tant dans les aménagements nécessaires en centre bourg que sur les principales artères traversantes et sur les zones pavillonnaires. »

Un scénario sera prochainement établi et proposé aux conseils de quartier afin de lancer le débat.

Bientôt la nouvelle halle de tir à l'arc

En parallèle, l’année 2019 a vu l’achèvement de la première tranche de travaux Rue des Cicottées en attendant la suite avant l’été. Les bords du lac du Cher ont également été rénovés pour rendre la promenade plus simple aux personnes âgées ou familles avec des poussettes… Ce qui a aussi pu jouer dans le succès de la Guinguette estivale, avec un nombre d’animations renforcé lors de sa dernière saison.

Laurent Raymond a également évoqué la prochaine installation d’un maraîcher sur Cangé pour augmenter la part de produits locaux servis à la cantine ainsi que le succès des 7 conseils de quartier qui ont réuni 250 personnes. Ces derniers auront leur propre budget cette année après le vote d’une subvention en conseil municipal. Ajoutons à cela l’achat de tableaux numériques pour toutes les classes des écoles, la plantation d’arbres pour remplacer ceux victimes de la sécheresse ou le lancement de Trampoline, structure destinée à faire la passerelle entre la crèche et l’école maternelle. Son achèvement est prévu au deuxième trimestre, un peu après l’inauguration de la nouvelle halle dédiée au tir à l’arc. Elle sera par ailleurs autonome en énergie grâce à l’installation de panneaux solaires.