Sport

Handball : Chambray fait douter Brest

Malgré un gros match, les Chambraisiennes s’inclinent d’un petit but

Bien sûr, il y a eu forcément des regrets une fois le coup de sifflet final chez les joueuses du Chambray Touraine Handball. Des regrets certainement pour Nina Brkljacic qui a vu son dernier penalty repoussé par la gardienne brestoise et de l’Equipe de France Cléopatre Darleux, malgré trois tentatives réussies précédemment. Des regrets également pour Jannela Blonbou de voir son dernier tir sur le gong échouait à quelques centimètres des buts brestois. Des regrets pour le collectif dans son ensemble d’avoir mené d’un but (30-29) à deux minutes de la fin, avant de s’incliner 31-32.

Des regrets certes, mais qui seront par ailleurs certainement vite oubliés en repensant à la prestation de haute volée qu’ont réalisé les Chambraisiennes face à la meilleure équipe de France actuellement. Brest et son armada étaient venus en Touraine pour ce quart de finale avec la ferme intention de se qualifier. Oui mais le CTHB qui réalise par ailleurs une belle saison en championnat était bien décidé à lutter à armes égales. Dès le début du match, emmenées notamment par une Jovana Stoiljkovic intraitable en attaque (6 buts dans le premier quart d’heure, 9 au total), les joueuses de Jérôme Delarue ont livré un magnifique combat. En attaque, mais aussi en défense, faisant preuve d’une grande solidarité et discipline.

Pendant 20 minutes, elles ont même mené au score, avant que Brest ne passe devant d’un petit but avant la mi-temps (13-14). Sereinement, sans s’affoler, elles faisaient même le break au début de la deuxième mi-temps, poussant leur avance à 4 buts. Oui mais les Chambraisiennes ont du caractère cette saison et l’ont prouvé une nouvelle fois, en revenant sur les talons des bretonnes à 10 minutes du terme. La suite, c’est un mano a mano entre deux équipes se rendant coup pour coup. A ce jeu-là, Brest se montrait finalement plus solide pour l’emporter sur le fil. A voir la joie des coéquipières d’Ana Gros (meilleure buteuse brestoise avec 9 buts) au coup de sifflet final, on sentait néanmoins un grand soulagement chez les bretonnes. Un signe qui montre que le CTHB leur a mené la vie dure pendant 60 minutes. Un CTHB qui devra se servir désormais de ce match référence pour la fin du championnat où le club peut encore espérer accrocher une place européenne. A voir la prestation de ce mercredi soir, on se dit que tout est possible…

Mathieu Giua

Quelques photos du match :