Sport

Handball : La belle victoire de Chambray contre Dijon

Une victoire qui fait du bien au moral et au classement

Ce mercredi, le Chambray Touraine Handball accueillait l’équipe du Cercle Dijon Bourgogne, et s’est imposé 29 à 25, lors de la 18ème journée du championnat de LFH.

Avant la rencontre, les objectifs des unes et des autres n’étaient pas à proprement parler les mêmes. Les Tourangelles devront se résoudre, sauf miracle, à disputer les play-down pour assurer leur maintien, tandis que les Bourguignonnes sont à la lutte pour les play-offs.

Dans une salle de la Fontaine Blanche, pleine comme un œuf -comme à l’accoutumée-, c’est Dijon qui prenait rapidement le matche par le bon bout, pour mener 3-0 après 5 minutes. La rencontre s’équilibrait ensuite, les Bourguignonnes gardant toujours quelques longueurs d’avance. Jusqu’à ce que le match bascule avec la rentrée de la gardienne tourangelle Andréa Novellan, en remplacement de Linda Pradel.

Novellan, en mode barrière infranchissable, qui arrêta toutes les tentatives ou presque des visiteuses du soir ! Le CTHB passa ainsi de 8-12 à la 23ème minute à 13 partout quand retentit la sirène de la mi-temps, à la faveur d’un jet franc. Le meilleur restait à venir, dans une seconde période de feu pour les locales qui infligèrent dès la reprise un 6-1 à leurs adversaires (16-15, 3ème, 22-16 44ème), tandis que sur cette seconde mi-temps, on pouvait également entrevoir la grosse qualité technique de la nouvelle recrue Ana Paula Rodriguez.

Au final, Dijon revenait à 4 buts, 29-25 mais devait s’avouer battu. Une contre-performance dans la course aux play-offs, tandis que Bourg-de-Péage, 9ème, n’est qu’à un point. Cependant, le coach Christophe Mazel, en dépit d’un air des mauvais jours, relativisait et se voulait philosophe. Il indiquait que cette défaite n’aurait pas de conséquences sur l’objectif de l’équipe, et que tout sera remis à plat pour la prochaine confrontation entre Chambray et Dijon, en coupe, dans quinze jours (Dijon revient en Touraine le 11 mars pour les quarts de finale de la coupe de France).

A Chambray en revanche, on jubilait. Tandis qu’Andréa Novellan, sur son nuage, communiait avec les supporters, l’entraîneur Jérôme Delarue était tout sourire. Selon son analyse, ses joueuses, après un début de rencontre difficile, ont réussi à se remettre d’aplomb, grâce à leur attaque en fin de première mi-temps, mais aussi à la faveur d’une grosse défense durant la seconde période, l’entrée de Novellan ayant été l’élément déclencheur. Concernant de potentiels play-offs, sa position est tranchée : « Il faut arrêter de parler des play-offs… Même en gagnant contre Dijon, le 8ème, on est à 5 points, il reste 4 matches à jouer, sachant qu’on va à Metz et à Paris… Bien sûr, on ne s’interdit rien. A la dernière journée on rencontre Mérignac, si on peut accrocher la 8eme on ira, mais on est un peu loin. Je pense qu’en définitive on disputera les play-down ».

Et concernant la coupe: « Il faut qu’on construise là-dessus pour être performants. La coupe, pour moi, c’est un objectif fort, mais le même qu’au niveau du championnat, on doit reproduire souvent cette seconde période en maitrisant et en dominant.

Rendez-vous est en tout cas pris pour les Conquérantes : aller chercher la première demi-finale de coupe de France de l’histoire du club !