PUBLIREPORTAGE

Tours, ville privilégiée pour les entreprises de programmation informatique

Ces dernières années, la ville de Tours est devenue un véritable pôle d’innovation pour la programmation informatique. De par son dynamisme et ses formations diversifiées, elle a attiré de nombreuses entreprises spécialisées dans ce secteur et s’impose de plus en plus comme un incontournable territoire d’innovation informatique.

Un territoire dynamique

Tours et sa région sont de plus en plus réputées pour leur dynamisme, pour les aides et clusters mis en place dans le domaine des technologies, et pour les entreprises renommées qu’elles accueillent.

Ainsi, l’Indre-et-Loire est le siège de la French Tech Loire Valley, un réseau qui compte près de 3400 entreprises et dont les locaux sont implantés à Tours, Orléans et Chartres. Les entreprises peuvent ainsi procéder à des partages de compétences et de connaissances, se développer ensemble, créer des partenariats et mener à bien des projets innovants sur les plans technologiques. La présence de ce solide tissu d’entreprises incite de plus en plus de sociétés à s’implanter dans la région tourangelle, qui connaît un véritable essor dans le domaine des technologies, notamment grâce à ses diverses plateformes de soutien et pépinières d’entreprises.

Un vrai attrait pour les entreprises

En s’installant à Tours et ses environs, les entreprises de programmation informatique bénéficient d’un territoire qui les soutient et les aide à se développer, et qui s’avère également particulièrement attractif pour les employés. Ainsi, en plus de pouvoir s’épanouir dans un tissu d’entreprises dynamiques et motrices, les entreprises sont implantées dans un cadre idéal, au sein d’une région active dont le coût de vie est abordable. C’est pour ces multiples raisons que l’on trouve sur le territoire un grand nombre d’entreprises spécialisées dans la programmation et le développement informatique, mais également dans le conseil en systèmes et logiciels informatiques, ou encore dans la conception de matériel informatique. On trouve ainsi des entreprises de renom telles que :

  • Numen Services, société de service informatique qui compte plus de 900 collaborateurs et dont le chiffre d’affaires s’élève à 50 millions d’euros. Ce groupe français se spécialise dans les grands projets européens et a de nombreuses implantations en France comme à l’étranger.
  • I'car Systems, acteur majeur dans l’édition de logiciel pour l’industrie automobile, a été fondée à Tours en 1979 sous le nom de Cogestib. Elle s’est rapprochée de son concurrent Datafirst en 2018 et s’impose désormais comme un leader français et européen sur le marché, avec plus de 500 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros.
  • ACD Groupe est un éditeur de logiciel pour les experts-comptables fondé en 2010, qui compte près de 2800 clients, 19 millions d’euros de chiffre d’affaires et 200 collaborateurs.

La région tourangelle bénéficie par ailleurs d’un excellent système éducatif, ce qui permet de recruter sur place des compétences en apprentissage, en stage ou en tant que jeunes diplômés qui viennent insuffler un nouveau dynamisme à la vie de l’entreprise. 

Des formations spécialisées en programmation informatique

L’université de Tours est notamment réputée pour ses formations dans le domaine de l’informatique industrielle, des réseaux et télécommunications ou encore des métiers du multimédia et de l’internet. La ville compte par ailleurs de nombreux programmes de formation en informatique, disponibles en alternance ou à temps plein, et permettant une intégration efficace dans le domaine de l’IT.

L’informatique, un secteur d’avenir

L’informatique est aujourd’hui un domaine incontournable, que l’on retrouve dans tous les secteurs. Qu’il s’agisse du BTP, de la pharmacologie, de l’hospitalier, des services, de la vente de vêtements, des transports, ou encore de la finance, les besoins en informatique sont constants et ne cessent de grandir. Ils sont également essentiels dans les start-ups et les entreprises innovantes dans les secteurs de l’high-tech, de l’intelligence artificielle, des applications mobiles, etc.

Le secteur de l’informatique, toujours en demande, a résisté à la crise sanitaire du covid-19. On a même enregistré plus d’offres d’emploi dans ce domaine, crucial pour mettre en place les solutions de télétravail nécessaires à la protection des employés durant la pandémie.