PUBLIREPORTAGE

Santé : à Tours, les contaminations à la Covid-19 en hausse

La situation sanitaire se dégrade progressivement à Tours : nombre de cas et d’hospitalisations en hausse, les risques de contaminations augmentent. Pour contrer cette dégradation, la métropole tourangelle prend des décisions pour réduire le nombre de contacts entre les habitants.

Le nombre de cas de Covid-19 en hausse à Tours

Entre le 10 et le 16 octobre, le taux d’incidence (taux R) est passé de 137 cas pour 100 000 habitants à 177 cas pour 100 000 habitants. Le taux de cas positifs est passé de 5,7 % à 8 % de la population totale en une semaine.

Au 8 octobre, on comptait 54 personnes hospitalisées à cause du coronavirus dont 11 personnes en réanimation ou en service de soins critiques. Des chiffres qui repartent à la hausse en Indre-et-Loire comme dans beaucoup d’autres départements en France.

Au 9 octobre, on ne comptait qu’une seule classe fermée parmi tous les établissements scolaires du département pour raison de Covid-19.

Nous vous rappelons que les tests sont disponibles pour tout le monde gratuitement, sans ordonnance. Il est recommandé à chacun de réaliser un test Covid-19 si l’on présente des symptômes, si l’on est cas contact ou si l’on va rencontrer des personnes vulnérables.

Des mesures sanitaires prises à l’Université de Tours

Ce 23 septembre, la Préfecture d’Indre-et-Loire a annoncé qu’en cohérence avec les règles applicables dans les « zones rouges », les conditions d’accueil des locaux universitaires vont être réglementées plus durement. Elles doivent garantir le respect de la distanciation physique soit par un mètre de distance entre chaque personne soit par l’instauration d’un siège vide sur deux. En effet, la promiscuité entre les personnes dans les espaces clos favorise les contaminations, le but est ici de réduire ce risque.

Une décision appliquée dès ce 28 septembre par le président de l’Université de Tours en lien avec la préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus. A noter que la préfecture avait déjà pris un arrêté quelques jours plus tôt pour interdire les soirées étudiantes dans la métropole.

La nécessité d'être bien assuré

Si les contaminations augmentent, les personnes symptomatiques vont devenir plus nombreuses, ce qui va engendrer des frais médicaux supplémentaires pour la population. Une loi vise à aider les citoyens dans les remboursements proposés par les mutuelles santé. Pour trouver la meilleure mutuelle, il vous est possible d'utiliser un comparateur mutuelle santé en prenant en compte vos critères de remboursements, de conditions et de frais.  

Ce 1er décembre, vous pourrez résilier à tout moment votre contrat avec votre complémentaire santé sans frais et sans justification à donner, après un an d’engagement ; de quoi favoriser la concurrence entre les mutuelles et permettre à chacun de trouver une bonne mutuelle au meilleur prix.

Les autres mesures sanitaires appliquées à Tours

Actuellement, Tours se situe en zone « alerte maximale », voici donc les mesures sanitaires qui doivent y être respectées :

  • Couvre-feu entre 21h et 06h du matin avec interdiction de sortir de chez soi sauf pour motif professionnel ou impétueux.
  • Les grands rassemblements sont limités à 1 000 personnes en même temps avec une séparation de sièges entre groupes de 6 personnes maximum.
  • Les salles de sports, gymnases et autres établissements sportifs couverts sont fermés sauf pour les mineurs et sportifs de haut niveau.
  • Les établissements culturels n’ont pas de nouvelles restrictions dans la journée : port du masque obligatoire et distanciation physique.
  • Les bars sont fermés.