Politique

Frédéric Augis dément avoir signé la tribune des maires soutenant Emmanuel Macron

Une tribune signée par 72 maires...

C'est une tribune parue dans Le JDD, signée par 72 maires de centre-droit ou de droite qui va faire parler. Ces élus locaux annoncent en effet leur soutien à Emmanuel Macron dans un texte qui s'intitule : "La République des maires et des élus locaux".

"Nous sommes de ceux qui souhaitent la réussite impérative de la France, c’est pourquoi nous voulons la réussite du président de la République et du gouvernement car rien ne se construira sur leur échec", écrivent-ils notamment.

Une tribune signée par le maire de Tours, Christophe Bouchet, qui depuis plusieurs semaines clame son soutien au président de la République, espérant avoir un accord avec La République en Marche aux prochaines municipales. Il avait déjà signé une tribune similaire avant les élections européennes, tout comme son homologue d'Orléans Olivier Carré.

Plus surprenant, le maire de Joué-lès-Tours, Frédéric Augis apparaît également comme signataire en 4e position, laissant penser que l'ancien patron des Républicains d'Indre-et-Loire (qui a quitté le parti l'an passé) s'est rapproché également de La République en Marche.

Ce dernier dément ce dimanche matin avoir signé cette tribune. « Je l'ai lue, plusieurs maires, dont Christophe Bouchet me l'ont montrée, mais je ne l'ai pas signée » affirme-t-il à Info Tours.

Et Frédéric Augis de clarifier les choses en affirmant ne pas chercher une éventuelle investiture ou accord avec LREM pour les prochaines municipales : « Je suis de droite et reste de droite, même si le texte est intéressant ». Sur Joué-lès-Tours, l'élue d'opposition Laurence Hervé, a déjà fait acte de candidature et sera probablement investie par LREM.

Quoiqu'il en soit, cette tribune, montre que le travail orchestré par LREM et notamment le Premier Ministre, Edouard Philippe, pour chercher à rallier les élus de droite, fonctionne. Après avoir réduit la gauche à peau de chagrin en 2017, LREM a lancé son offensive sur la droite. Et après la déroute des Européennes pour LR, il est probable que beaucoup d'élus de droite cèderont aux sirènes, dans l'optique des élections municipales à venir.

 Mathieu Giua

Météo locale

Recherche

ECOLO...

DECO...

DODO...

WAOUH !

MIAM DU FUTUR...